mercredi 8 août 2007

11 jours de la vie d'un merle (3)

seconde vidéo

le bec toujours grand ouvert

Mais hélas pour moi, plus ils grandissent et moins ils réagissent à mon approche.



Le nid, situé près de l'escalier de la maison était pourtant bien caché dans les feuillages, à l'abri de la pluie et des fortes chaleurs qui étaient attendues.



Mère merlette n'est jamais bien loin lorsque je vais les prendre.




Serrés les uns contre les autres, on voit bien maintenant les plumes couvrir le corps.





et dame merlette toujours inquiète.



allez dire qui grossit plus que les autres! On ne peut pas; ils commencent à prendre du poids...




...pour ne pas dire de l'embonpoint!



Le nid est bien "coufflet"!


Je terminerai ce reportage demain, en espérant ne pas vous avoir ennuyé!

Que votre journée soit douce !!!

11 commentaires:

heure-bleue a dit…

Ils ont déja une autre allure...

Francois et fier de l'Être a dit…

On regarde mais on ne touche pas surtout.
Quand j'en ai eut dans le jardin, j'arrosais un coin que je retournai chaque jour pour que maman ai de quoi nourrir les petits.
Bises

marie.l a dit…

tu les croiseras certainement bientôt à Marvejols mais ils ne seront plus reconnaissables, et pourtant tu les as connus bébés hé hé !!!

Le_peintre a dit…

J'aime bien ce reportage, leur becs ouverts me font penser à des fleurs. J'en ai vu 2 grands sur ma route il y a quelques jours, ils s'installent à Bordeaux aussi.Un doux week-end à toi.

brigetoun a dit…

on comprend dame Merlette. Sont encore sans défense, et par contre deviennent intéressants pour un prédateur

lancelot a dit…

Bientôt, quand ils seront grands ils viendront peut être se patauger dans le petit bassin de mon jardin, qui sait ? Malheureusement on n'a pas les moyens de les "pucer" pour les suivre à la trace.

Nathalie K. a dit…

Il y a quelques mois j'ai pris chez moi un bebe oiseau qui etait tombe (impossible de me souvenir de son nom maintenant) et en 30 minutes il etait mort. J'aime bien ton reportage car d'adore les oiseaux meme si je ne leur porte pas chance).

Olico a dit…

Attention de ne pas trop approcher sinon dame merlette risque de les abandonnés et fini le beau reportage ;-)
Belle journée
Oli

mamounette a dit…

Oh non tu ne m'as pas ennuyée, c'est si mignon ! Bonne chance à dame merlette et ses petits. A toi bon week end je pars demain dans la Drôme jusqu'à lundi. Amitiés

ether a dit…

Yes ! Super ce reportage !

Muse a dit…

je viens vous remercier pour vos commentaires. Je vous quitte pour quelques jours chez ma maman.
Je remercie aussi P'tite Mary pour son commentaire, reçu en messagerie.

Je les ai déjà rencontré et sans doute ont-ils pondu déjà pour devenir à leur tour parents. Donc mon reportage les a sauvés d'une mort certaine, les jardiniers du coin les chassant. Je les ai vu bien vivaces.

Un bon voyage à mamounette, et que ces merles aillent jusque chez Lancelot. Un tableau pour toi le peintre?