vendredi 1 août 2008

âmes soeurs


Un ciel que je regarde l'âme désespérément seule.Je sais qu'elles se retrouveront un jour. Un temps infime à l'échelle des âmes mais si longues à l'échelle humaine.


Franges de souvenirs

Qui parcourent mon ciel

En quête de partage

Nos deux âmes jumelles

Retrouvées ici bas

Ont célébré heureuses

Une intense amitié


Douce mélancolie

Evocation tendresse

Emplissant mes soirées

Quand nos profonds silences

Evoquaient nos passions

Nos désirs, nos pensées

Et cheminaient sereines.


Se lire à cœur ouvert

Respirer l’émotion

Ressentir l’impalpable

Se gaver d’amitié

Vivre à l’unisson

Ce furent cinq années

D’intenses communions.


Encore un jour de nostalgie marqué par une présence si forte que vous devez l'entendre... Difficile de tourner la page et tellement plus humain de vivre avec ses souvenirs. Ils sont au quotidien, si vivaces. Pardonne-moi de radoter sur mon espace.


une M solitaire...


Que ta journée soit belle, lecteur.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

La vie est belle, Muse! Ne te laisse pas envahir par le passé, essaie d'apprécier le présent, ton nouvel appart....et tes amis blogueurs!! Facile à dire, je sais...Bises amicales. Arlette.

Viviane a dit…

Tourner la page est souvent impossible et je sais de quoi je parle.
Ce n'est pas que ça me console, mais... je me sens un peu moins seule!
Bonne journée
amitiés

Camo la rêveuse a dit…

J'essaie au maximum de ne jamais me retourner... Mais certains jours "ces vieux démons" qui m'ont fait mal me rattrapent.... Bonne journée Muse.. Magnifique poème !

Mathilde a dit…

On se souvient de ce dont on a besoin, le passé n'est pas forcément « oubliable »... Il y a des misères et du bonheur, du sombre et des lumières, c'est la vie, c'est la notre, on prend tout... Et puis il y a demain. Demain, il fait toujours beau..
Si si.

Je t'embrasse Muse à bientôt...

(Non, je te rassure, je ne suis jamais aussi tourmentée que mes nuages.... je chasse la tourmente, mais celle du ciel est belle.)

Gérard a dit…

J'adore ton poème très fort en amitié, et à qui il me fait penser.

lobita a dit…

quand j'étais petite, dans les moments de tristesse, je me faisais acheter un petit ballon, puis je le lâchais et le regardais disparaître. Le ciel est un ami. Courage :-)

heure-bleue a dit…

Elle te manque ton amie, c'est normal..

Françoise a dit…

Je passe juste, je lis ta peine.
Douces pensées pour toi, Muse.

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Ton émotion, Muse,chacun tente de la partager à sa manière. Ta peine, dans le souvenir, aussi.
Tu l'exprimes si bien.
Bisous pour toi

LyseClo a dit…

Je comprends ta peine Muse.
La mort du petit jules me rapproche tant de toi

Mais comme tu me le disais si bien, quand Jules m'as quitté et il n'avait qie dix ans , La vie est ainsi faite, elle nous rappelle qu'il est important de penser à nous...vivants!
La vie continue à tenter de gommer nos peines par d'autres joies.
Je t'e'mbrasse

ariaga a dit…

Les souvenirs, même douloureux font partie de notre vie, que serions nous sans eux ? une coquille vide. Je t'embrasse.

camomille a dit…

_.-**-.__.-**-.__.-**-..__.-**-.__.-**-.__.-**-..
_.-**-.__.-**-.__.-**-.Bonjour.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
.__.-**- C'est avec une vague de tendresse.__.-**-.__
.__.-**- Et un océan d amitié.__.-**-.__
_.-**- Que je viens déposer .__.-**-
.-**-.**-.__.-**-._Ce petit message pour te souhaiter__.-**-.__
._.-**-.__.-**-.__.-**-.._une bonne journee__.-**-
.__.-**-__.-**-.-**-.__.-**-.__amitiés-**- Bisous de Camo