jeudi 31 juillet 2008

Saint Nicolas d'Igny


Cette photo date de 1934/1936.Je la trouve très romantique. Ce jeune homme est, du fait de son Brevet Supérieur, instituteur dans une institution religieuse en région parisienne. Il a quitté ses Cévennes pour "monter" à Paris. Pas vraiment un Rastignac. L'école semble un manoir anglais...so british! Et lui dans sa blouse grise, d'un autre âge me direz-vous!

Il a vécu l'époque des "pères recruteurs", qui sillonnaient les campagnes en quête de vocations. Lui et deux autres de ses frères se sont retrouvés à être instruits dans des séminaires, en Ardèche. En guise de remboursement puisqu'il n'avait pas la vocation il a travaillé à St Nicolas d'Igny. Pourtant il l'était catho mon papa!

Il parlait de cette époque avec nostalgie mais la vie se chargera de modifier ses plans. A regarder les cygnes nageant dans ce bassin qui pourrait penser qu'outre Rhin les graines d'une guerre sont en train de germer. Sûrement pas lui, pourtant il s'intéresse à la politique. Il lit beaucoup de journaux et la troisième République n'a pas de secrets pour lui.

Je l'entends encore nous parler des récréations et des parties d'échasses; il valait mieux tenir ses jambes loin de ceux là. Il avait une petite division, c'est ainsi que l'on appelait les cours à cette époque là et enseignait aux élèves de 10 ème ( notre CE1...cours élémentaire première année ou seconde classe de l'école élémentaire)

Un peu de nostalgie en triant ces négatifs et en voyant les épreuves. Il nous a quitté un 11 juillet 1986; j'étais alors en Guyane. C'était notre premier jour de vacances scolaires et nous avions en poche nos billets pour aller passer nos deux mois de vacances à Salvador de Bahia. Notre départ était fixé au lendemain.

Que ta journée soit belle, que tu sois lecteur ou passant...

8 commentaires:

Camo la rêveuse a dit…

Certains jours la nostalige prend le dessus... Une photo trouvée en rangeant et c'est parti.... Les souvenirs reviennent ! Bonne journée Muse !

olico a dit…

Merci pour la précision (CE1)

:o)

Anonyme a dit…

Dur dur de feuilleter l'album de famille! Et pourtant, comme on les aime ces souvenirs et ces ancêtres! Pas trop chaud à Maeseille? Je t'embrasse. Arlette.

brigetoun a dit…

oui elle est belle la photo - j'aimais non pas les albums, pour une raison ou une autre à part un ou deux ils avaient été vidés mais deux des tiroirs du chiffonier derrière moi maintenant étaient pleins de photos de plus en plus en vrac (et les soeurs m'en avaient donné quelques unes que je croyais aimer et que j'ai perdu en déménageant - je crois que je voulais couper avec le passé, ce qui est manifestement loupé)
L'amour que nous ont donné nos pères et qui est en nous

brigetoun a dit…

en fait on dirait un de ces merveilleux dessins de Seurat

Viviane a dit…

J'ai longtemps ignoré volontairement les photos sous toutes leurs formes, drant un grand nombre d'années je n'arrivais pas à pouvoir les regarder ou même toucher l'album ou la boîte qui les contenait. Cette attitude a fait suite à une disparition brutale et j'ai juste commencé ces derniers temps à pouvoir (petit à petit) commencer à les "voir" avec une sorte de creux à l'estomac. Je les redécouvre et j'ai du mal à les apprécier. Par contre, je suis admirative devant toutes les photos des "autres".
Amitiés

tanette a dit…

J'aime ces photos anciennes, j'ai passé des heures à regarder les quelques unes qui me restent..une histoire est attachée à chacune d'elles. Merci de nous parler de celle de ton papa. Bonne journée à toi.

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
j'aime beaucoup la sobriété de ton texte et l'émotion sou-jacente ou à fleur de peau.
Merci aussi pour la photo.
Bonne journée.
Bisous