vendredi 26 septembre 2008

On m'a demandé récemment :"Et dites-moi, quelle muse êtes-vous donc ?"

Cette question me ramène à l'origine de mon pseudo. Le jour où l'on débarque sur la toile, où l'on s'inscrit sur un site de rencontre pour vaincre sa solitude, pour compenser le départ de ses enfants et le gouffre qu'il provoque.

Cette année-là, je participais pour la première fois " à Marseille, l'Opéra c'est classe!" Je travaillais avec mes céèmedeux la Bohème de Puccini et c'est tout naturellement que j'optais pour le pseudonyme de Musetta; fantasque, aventureuse comme elle, aimant la vie et ses plaisirs, là s'arrêtait la comparaison.
Baggy longo et coupe punk, j'avais promis à mes élèves de venir ainsi le soir de notre spectacle à l'Opéra. Vous dire que la coiffeuse ne voulait pas me faire ce look dans son salon ne vous surprendra pas!


Musetta13 fut donc mon premier pseudonyme. Je me frottais alors aux "foromeux" et m'essayais à l'écriture en plaisir d'écrire...

L'un d'entre eux avec qui je pris plaisir à croiser la plume en politique m'appris que musetta était aussi une sorte de musaraigne et je devins un temps sa musaraigne à lui, jouant les gauchistes pendant qu'il faisait dans l'autre extrême...

Et puis est arrivée Marie pour qui je fus sa muse, lui donnant par mes rimailles, envie d'écrire, de refaire des poèmes. Elle reprit donc la plume. Là, nous avons partagé tant et tant de mots, de maux ensemble, luttant ici contre les plagiats, là contre la méchanceté de ces internautes qui se cachent derrière un écran , convaincues que nous étions qu'un quotient émotionnel vaut tout autant qu'un quotient intellectuel, partageant nos rencontres au réel... d'Elle me reste ce pseudo dont je suis fière . Si pour vous je ne suis que Muse, pour elle j'étais "sa Muse".

Et puis Muse reprendra bientôt sa plume quand le temps reviendra où les connexions seront établies et où le temps ne me sera plus compté...

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Muse c'est toi tout simplement.
Ah le souvenir des joutes de la "muraraigne" !!! hihihi J'en ris encore.
Bon courage pour ta journée.
BBB
ether

brigetoun a dit…

je me souviens de la préparation de votre dernier spectacle.
Vivement que la connexion advienne

Viviane a dit…

Je suis contente d'en savoir un peu plus sur toi, j'apprécie.
Muse tu es Muse tu restes pour moi.
Bonne fin de journée
Amitiés

jean-philippe a dit…

oh !! nous voilà donc renseigné sur les origines de ton choix de pseudo !! un pseudo que j'aime beaucoup !! avais tu écouté la chanson "ma muse m'amuse" ?
disponible sur You Tube en cliquant "Jerry OX"

beau week end !!

camomille a dit…

Muse est Muse et n'a pas son pareil pour être appréciée pour sa gentillesse et la qualité de ses écrits... Je te souhaite une bonne soirée et un bon week-end. Amitiés !

pollicino a dit…

Bonjour Muse, vous êtes toujours belle et c'est bien que vous révéler vos souvenirs à vos lecteurs, une muse a toujours quelque chose magico.Ciao Eugenio

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Comme c'est beau,simple et interessant, ce que tu écris.
Merci . Et que le week-end sois le meilleur possible
Je t'embrasse.

tanette a dit…

Je viens de lire les billets que tu as publiés pendant mon absence. Ton "nouveau chez toi" me paraît fort sympathique..Plaisir de revoir Marie... qui reste toujours quelque part au fond de notre coeur.
J'espère que ta maman va pour le mieux. A bientôt.

Anonyme a dit…

oups !!!!!!!! à lire celà j'ai les yeux qui piquent.......!
Je te connais un peu à présent, Muse courage, Muse généreuse, Muse au grand coeur.Tant pis pour ta modestie
Je t'embrasse fort, à toute à l'heure
Ta ptit'mary

Gérard a dit…

j'attends tes vers comme je les aime

magali a dit…

Muse ça te va à merveille... nous n'avons aps envie de t'appeler autrement !
bisous

Laudith a dit…

Merci muse de nous raconter cette magnifique rencontre avec cette femme exceptionnelle, je comprends qu'elle te manque tant.

je t'embrasse.

ariaga a dit…

c'est bien de savoir d'où vient ton pseudo; Le mien vient d'une osmose d'amour mais je le dis juste chez toi...