mercredi 4 février 2009

Secrets

De retour de Lozère dimanche soir... Si le week-end passée là-bas a fait un immense plaisir à ma maman, je suis revenue "fracassée" comme on dit par chez moi. Les douleurs dues aux cervicales sont revenues et les médicaments sont encore "just". Ils font de l'effet vraiment 4 heures. Entre radio et visite chez le rhumato, le travail et du repos je n'ai pas beaucoup de temps...
Je viens vous visiter demain...


Secrets que l’on veut taire,

Sentiments qu’on enterre,

Enfouis au tréfonds,

D’intérieurs moribonds.


Pourtant le vent apporte

Jusque devant ta porte

Un parfum de mémoire

Où rien n’est illusoire.


Juge cette tendresse

Boutée en sècheresse

Par un si long silence,

Mêlé d’indifférence !


La mer pourtant rejette

Sur le sable ses dettes

Et donne aux enfants

Le regard triomphant


Lorsqu’ils ont dans la main

Leurs rêves de demain,

Leur soif de certitudes

En toute plénitude.


Bonne soirée à toi lecteur!

13 commentaires:

Gérard a dit…

Toujours un plaisir de te lire, c'est fluide, bien bâti, mais çà ce n'est pas un secret

brigetoun a dit…

la mer éternelle (j'epère qu'on trouvera un soulagement à tes douleurs)

Azalaïs a dit…

il n'est rien de plus terrible que ces secrets de famille; j'en ai découvert un bien par hasard en relisant des cartes de mon grand-père mort en 1917 à Craonne. Je suis certaine que ce secret bien enfoui et pourtant pas si terrible (il était fils naturel) ainsi que sa mort prématurée nous a profondément marqués et ce pour des générations ...

Anonyme a dit…

Ma gastro n'est rien de bien méchant comparée à tes problèmes. La voiture est un ennemi pour la colonne mais comment s'en passer? Une minerve ne soulagerait-elle pas ? Je compatis. Arlette

heure-bleue a dit…

Ca doit être le temps, j'ai aussi mal aux cervicales, ça me donne des vertiges, je traite par le mépris, je prends déja des médicaments pour l'asthme...

herbert a dit…

Bonjour, Muse.

Les deux dernières strophes portent en elles tout l'espoir du monde...

Ta douleur est donc tenace...Pourtant elle va forcément disparaître...Patience.
Courage pour toi.
Je t'embrasse.

Camo la rêveuse a dit…

Qu'il est agréable de lire tes poèmes Muse... Pour le prntemps je trouve le temps trop long..... Bonne journée à toi !

nina de zio peppino a dit…

Les secrets donnent parfois des regrets.

jean-philippe a dit…

D'accord avec Gérard , les mots sont subtilements bien choisis comme toujours ! j'éspère de tout coeur que tu es un peu moins fracassée ...
PS: pour répondre à ta question le disque sera en vente en ligne à l'automne 2009 .
bien à toi .

tanette a dit…

Trouveras-tu le temps de te reposer un peu....en secret...

jalhouse a dit…

Soigne toi bien Chère Muse ..
Quant aux secrets ...Mieux vaut ne pas trop en garder..... Ou alors des tous petits , des sans conséquences si jamais on en viendrait à savoir ......

bisou

fbd a dit…

Remets-toi bien!
Poème plein de vie et d'émerveillement!

Françoise a dit…

Un joli poème que j'aime et qui me parle.
J'espère que tes douleurs vont te laisser un peu de répit, Muse.
Bonne fin de semaine à toi, et bon week-end. Bises.