lundi 9 mars 2009

La musique des anges

La musique des anges

Le Ciel a programmé de belles réjouissances
Pour l’âme des enfants fauchées dans l’innocence
Un délicieux concert de musique classique
Galamment soutenu par des voix angéliques.

On reconnaissait là ce bambin au placard,
Ce soldat de dix ans couché sur un brancard

Cette fille violée et cette autre battue
Fleurs fraîchement coupées, jeunes pousses abattus.

Complaintes langoureuses pour apaiser leurs mânes
Lieds ou incantations chantés en filigrane
Par quelques séraphins émus et empathiques

Victimes innocentes d’adultes diaboliques
Vous avez mérité le repos éternel.
Et prenons en pitié ces odieux criminels.



deux liens pour expliquer un peu, en plus de l'enfant de Millau:

http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-03-05/bresil-mere-fille-9-violee-excommuniee-688152.shtml?page=3

http://www.lanouvellegazette.be/actualite/monde/2009-03-05/bresil-mere-fille-9-violee-excommuniee-688152.shtml?page=3


Bon début de semaine lecteur...

20 commentaires:

brigetoun a dit…

joli lamento, pour qui ?

herbert a dit…

Bonjour, Muse

Quel beau titre que la poésie souligne si délicatement.

Merci Muse.

Merci pour tout.

Je t'embrasse.

Muse a dit…

Une petite fille brésilienne,violée et engrossée par son beau-père a été avortée; elle portait des jumeaux;l'église catholique, par son évêque de Recife (soutenu par le Pape) vient de l'excommunier, ainsi que sa mère et que l'équipe médicale.
Et le beau-père me diras-tu Brig? pffff un pater et trois ave sans doute!!!

fbd a dit…

L'enfance est la fleur la plus belle

Viviane a dit…

Toutes ces tortures infligées à des enfants me font toujours frémir, j'ai honte pour les tortionnaires.
Pour les "discours" que tu me demandais, non, je n'ai rien de présentable, juste quelques bribes d'une chose et d'une autre. J'avais un livre qui s'intitulait "L'histoire de saint Dominique" (il me semble...) et il avait été écrit par le Père (ou Vicaire sais plus) Marie-Humbert. Je l'ai prêté plusieurs fois et il a fini par disparaître de la circulation. Je ne sais pas si on en trouve encore dans le commerce. C'était un ouvrage assez complet , une mine de renseignements.
Je te souhaite une bonne fin de journée
Bisous
Viviane

Anonyme a dit…

L'église me dégoûte encore plus que cet ignoble beau-père. A quoi sert la religion si le pape en donne cette image? Mais Muse,il ne faut pas voir que ce qui est laid: c'est mauvais pour le moral. Ton poème est magnifique mais il existe aussi des hommes bons, généreux et des enfants heureux. Je t'embrasse. Arlette.

ariaga a dit…

Juste une trace...

Camo la rêveuse a dit…

Belle mise en poésie de cette musique Muse.... L'image lui donne la touche finale qui fait un ensemble magique. Je sors à peine du rêve... Je te souhaite une bonne semaine !

Laudith a dit…

J'ai été outrée et le suis toujours en ayant appris cela muse, comment le vatican peut-il approuver le geste de cet évêque d'ex-communier ces gens... c'est le monde à l'envers, pas étonnant que je suis athée.

Ton texte est magnifique.

brigetoun a dit…

oui je n'avais pas entendu l'horreur absolue de ce viol et de ce jugement de l'église. Comment osent-ils ?

Françoise a dit…

Je suis moi aussi fortement choquée et déçue par l'attitude et la réaction de l'église, dans cette histoire.
Ton poème est très beau, Muse, et rend un bel hommage à toutes ces pauvres petites victimes.

Belle fin de soirée à toi. Bises.

Gérard a dit…

l'attitude de l'église ne m'étonne pas, elle a condamnée sur le bout des lèvres après beaucoup de pression internationale ce prêtre qui niait les chambres à gaz, les exemples ne manquent pas....

Azalaïs a dit…

c'est un très beau texte vraiment
tous ces vieux réacs de catho me font frémir, je l'ai vu à la télé , franchement cet évêche il aurait mérité qu'on lui fasse subir la même chose qu'à cette pauvre fillette!
et ce sont souvent les mêmes qui sont pour la peine de mort ou qui nient les chambre à gaz!
je ne comprends pas qu'ils veuillent encore nous maintenir dans cette espèce d'obscurantisme ringard!

nina de zio peppino a dit…

Ce genre de drame ne devrait même pas exister. Pourquoi s'acharner de la sorte sur des enfants.

jalhouse a dit…

Quelle est touchante , ma muse , ta plainte contre la violence ..
Celui ci a été rendu publique mais combien sont dans ce cas ?????
je suis ulcérée du comportement de l'église dans cette affaire pitoyable . Que fais ton pour ce connard de beau-père ?????
L'inceste est le plus abject des crimes .
Pauvre gosse .... L'église devrait protéger oui !! Et lui , on devrait le laisser entre les mains de gens comme moi .
Merci d'en avoir parler .
je t'embrasse fort

Muse a dit…

Il y a peu on lapidait pour la même raison une fille d'une dizaine d'années, violée par trois hommes...

Et l'on prétend que le Dieu de ces religions sont des Dieux d'Amour.

tanette a dit…

Terrible ! On touche le fond dans tous les domaines...mais là... c'est le bouquet !

jlb a dit…

l'evêque: un bourreau de plus, en toute bonne conscience celui-là. Pas de repentir en vue...

Wictoria a dit…

douloureux poème qui surgit comme des colombes dans un monde souvent chaotique !

gicerilla a dit…

La rime vous vient quel que soit le sujet. Vos rimes comme un pétition qui dirait au clergé, bon Dieu, évoluez...