dimanche 13 septembre 2009

Larmes

Dans un tout nouveau genre pour moi...

Larmes

Larmes sucrées, larmes salées,
Enlacés sous le ciel de lit,
Bercés par la nuit étoilée,
J’offre mon corps, qu’il anoblit.

Enlacés sous le ciel de lit,
Notre destin gonflant ses voiles
J’offre mon corps, qu’il anoblit,
Alors je prie ma bonne étoile.

Notre destin gonflant ses voiles
Je prends la route du bonheur
Alors je prie ma bonne étoile
Qu’il me comble de ses faveurs.

Je prends la route du bonheur,
J’écris une nouvelle page ;
Qu’il me comble de ses faveurs
Sans jamais être mis en cage.

J’écris une nouvelle page,
Remplie de mille et uns secrets,
Sans jamais être mis en cage…
Larmes salées, larmes sucrées.




Je rentre en cinquième semaine de kiné passive; les douleurs sont là mais moins vives. Je ne fais encore pas beaucoup de mouvements, surtout seule. Mais pour me consoler de mes misères de la semaine, je prends deux jours de repos. Surtout profiter pour dormir le plus possible car mes nuits sont encore courtes...
A bientôt sur ton blog, lecteur!


17 commentaires:

Anonyme a dit…

Repose-toi un max: tu vois que peu à peu la douleur diminue et c'est encourageant. Je t'embrasse! Arlette.

Holly Golightly a dit…

Bon courage, Muse.
Une pensée pour toi.

disa a dit…

Avec le temps les douleurs passent. Bon courage et surtout, aie " des larmes de bonheur"!

fbd a dit…

Et malgré cela ta poésie est toujours là!!! Quelle force (ou quel soutien…)

gicerilla a dit…

J'aime bien cet exercise ce style. Je me suis posée quelques minutes pour les observer et repérer la cadence, l'enlacement des vers, leur récurrence... Ces rimes-là ont-elles un nom particulier, ou est-ce simplement un défi que vous vous êtes lancé ?

Muse a dit…

je crois avoir tenté un pantoun...mais est-il parfait? je ne sais!

Gérard a dit…

J'apprends en lisant "pantoun" j'ai senti dans poème un rythme nouveau et toujours aussi subtil avec une jolie musique des mots.

herbert a dit…

Bonjour,Muse.
Tout nouveau genre...mais qui te va à ravir.
Merci beaucoup.Pour tout.
Et courage, toujours courage.
Je t'embrasse.

Azalaïs a dit…

je découvre moi aussi ce nom bizarre mais ces vers qui reviennent en boucle comme les vagues de la mer donne un tel rythme et une telle douceur à ton poème qu'il mériterait un plus joli nom
bises muse et courage

Dragonfly a dit…

Alors repose toi bien ...Et reviens nous en grande forme ...
Et .. ce nouveau style te va bien :-)
bisouille

bérangère a dit…

hé bé ! pour un premier coup c'est coup de maître !

vince a dit…

Salut Muse!!!
j'espère que tu vas vite guérir et nous revenir un peu plus guillerette que ces derniers temps.
Je t'embrasse.
A très bientôt.

Jerry OX a dit…

Bon courage à toi Muse !! je te souhaite de guérir au plus vite !! en tout cas tu écris toujours fort bien et tu donnes de l'espoir par tes mots , je te cite :
"je prie ma bonne étoile
Qu’il me comble de ses faveurs "

oui !!! l'espoir est en marche !!
belle soirée !!

heure-bleue a dit…

Bon courage Muse et surtout repose toi...

floconnette a dit…

Magnifique, ton pantoum, enfin moi je le trouve très beau, en plus tu penses sur les larmes ;o)

Repose toi bien ma muse.
BBBBB

Laudith a dit…

Un genre qui me plait beaucoup et que j'ai lu avec grand plaisir.

Amitié,poétique Muse.

Mamounette HB a dit…

Enfin je te retrouve Muse, la fidèle, l'amie du web et de Marseille. Je pense bien à toi mais quelle ingratitude de ma part ! Je savais ta maman malade, toi avec tes souffrances aussi, que de tristesse ! Douces pensées Muse si cela peut faire du bien à ton petit coeur. Bises