lundi 21 décembre 2009

Les poètes disparus

Je chante le Démon que louait Baudelaire,

Boit, dans de sombres bouges, l’absinthe de Verlaine,

Larmoie avec Musset tout au fond de mon verre

Et noie avec Rimbaud mon âme dans la Seine.


J’ai pavé mon enfer sur les rimes de Dante,

Avec Apollinaire, je l’ai trouvé en moi

Me suis vendue au diable, que Goethe s’en contente

Même si le Satan d’Hugo m’émeut parfois.


Les pendus de Villon me tireront leur langue

Quand avec Mallarmé j'assène ma harangue

Et lance mes chimères que me prête Nerval.


Lorsque Lautréamont berce mon désespoir

L’insolence de Vian lui répond dans le noir

Et je « blouse » ma vie en rêve marginal.





Tu as pu remarqué lecteur que je viens moins souvent...l'hiver chez moi se traîne; mon travail m'occupe une grande partie de ma journée et je ne trouve guère l'inspiration. Je relis en ce moment Rimbaud, poète maudit!

Bonne soirée lecteur!

19 commentaires:

brigetoun a dit…

belle recension - content de te lire

Anonyme a dit…

Tu es, comme nous tous, ralentie par le froid, les journées bien courtes. Les blogs sont au ralenti mais l'amitié reste! Prends ton temps! Arlette.

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
En belle poésie, un merveilleux parcours littéraire...
Peu importe le flacon...
Merci beaucoup
Courage pour toi.
Je t'embrasse.

Viviane a dit…

Je suis désolée de ne pas être venue plus tôt, mais j'étais un peu souffrante, tout va un peu mieux aujourd'hui.
Ici, il y a eu un peu de neige mais pas beaucoup, par contre il fait froid.
Je te souhaite une bonne soirée
Un gros bisou
Viviane

bérangère a dit…

la vie au ralenti...on voit mieux les choses et les êtres ;-)

bonne année à toi Muse !

fbd a dit…

La poésie trouve les mots justes et concis, tu trouves aussi les mots qui rappellent la poésie des autres!
Passe de bonnes fêtes!

Laudith a dit…

Avec tes mots, ces poètes ne disparaissent pas tout à fait, ils renaissent sous ton écriture et ce, pour mon plus grand plaisir.

Joyeux Noël Muse, j'aurais demain une pensée pour qui tu sais.

je t'embrasse et te souhaite une douce soirée.

brigetoun a dit…

bon Noël amie

Anonyme a dit…

Bon Noël et heureuse année! Que ta santé continue à s'améliorer! Je t'embrasse. Arlette.

Ariaga a dit…

Tu n'es pas la seule à te trainer, moi je rampe...Je te souhaite quand même de bonnes fêtes pleines d'amour et de joies, même petites.

Viviane a dit…

Je viens te souhaiter une belle et douce fin de journée de Noël, ici c'est la fête des enfants.
Un gros bisou
Viviane

gicerilla a dit…

Et bien, je vous assure, Muse, que quand mon inspiration est en berne, contrairement aux vôtres, mes mots ne claquent pas au vent comme une fière bannière. Moi, j'dis, vous m'étonnez encore.

herbert a dit…

Bonne année 2010, Muse.
Pour toi, pour ta maman et pour tous ceux qui t'entourent.
Je t'embrasse

brigetoun a dit…

bon retour dans notre midi (enfin le tien l'est plus que le mien) et merci de ton passage. (oui c'était Toulon, et je l'ai repris parce que cela avait plu à mon petit frère, celui qui portait des barboteuses et auquel je prétends avoir tiré la langue)
Et que les dernières heures de l'année te soient douces

Gérard a dit…

Il en veut à la terre entière ! Bonne fêtes de fin d'année Muse !

disa a dit…

Je vous remercie pour les visites et les commentaires sur mon blog.
Une Bonne et Hereuse Annee pour vous et votre maman!

brigetoun a dit…

vieillesse douce pour ta maman, dos et épaule gentes pour toi, ce que tu veux de travail mais pas trop, ni trop de fatigues, toute la joie possible - j'aimerais être sorcière - bonne année à toi Muse

tanette a dit…

Bonne année Muse ! Que cette année te soit plus douce que la précédente et que toutes tes douleurs s'éteignent avec 2009. Bises.

Viviane a dit…

Bonne et heureuse année 2010.
Bisous
Viviane