vendredi 1 janvier 2010

Quand l'année apparut
Quatre vers biscornus
Sans tambour ni trompette
Trottèrent dans ma tête.

Quatre rimes rouillées
Qui viennent apporter
Tous mes voeux, les meilleurs:
Santé, Joie et Bonheur.

Que cette année nouvelle,
Comme les hirondelles
Annonçant le printemps,
Se vive simplement.

Lecteur, je te présente mes voeux pour 2010, mes remerciements pour tes visites.

9 commentaires:

herbert a dit…

Et moi, Muse, c'est en prose que je te souhaite tout ce que tu désires pour cette nouvelle année en te te remerciant de ton diaporama dont j'ai raté l'enregistrement.
En prose que je te remercie pour tes mots.
J'aurais dû, moi, m'exprimer plus tôt...
Mais qu'importe...
Tour est si sincère d'un côté comme de l'autre.
Je t'embrasse.

Laudith a dit…

Qu'elles soient biscornues et rouillées, ces rimes m'ont enchantées.

Très bonne année à toi aussi Muse.

Amitié poétique.

Gérard a dit…

des mots simples pour un son de grande qualité. Très bonne année Muse

nina de zio peppino a dit…

Une manière atypique pour nous souhaiter ce que tout le monde nous souhaite. Je te souhaite également le meilleur du monde pour cette nouvelle année. Je t'embrasse.

brigetoun a dit…

une "rimaille" qui me fait l'âme légère. Fais une liste de tes souhaits, je l'amplifie et je signe

gicerilla a dit…

gsund'heit! pour vous paraphrasez chère Muse. Et charmez-moi encore de vos vers tout au long de l'année.

Ariaga a dit…

Merci pour la leçon de sagesse en ce début d'année et que les jours qui vont venir soient pour toi doux et lumineux.

Françoise a dit…

Meilleurs voeux de bonheur et de santé pour 2010, Muse.

Tisseuse a dit…

je te souhaite une douce et belle année 2010, Muse ;-)
et que s'éloigne les douleurs de 2009......