jeudi 24 mars 2011

gens de peu...

Nous sommes gens de peu,

Nous vivons de misère ;

Le malheur qui nous frappe

Forge le caractère.


Nous voici, gens de rien

A regarder le riche,

A envier son chien,

A rêver de sa niche…


Pour nous les gens de peine

Nous gardons nos valeurs :

L’entraide est souveraine

La paix et la douceur ;


Nous sommes gens de cœur

Quêtant la vérité,

L’amour et la pudeur

Conduisent nos journées.


un peu de temps pour venir te saluer lecteur...

8 commentaires:

brigetoun a dit…

à chanter avec ou sans accordéon, et à aimer

herbert a dit…

Bonjour, Mus.
Mais oui, les gens de coeur sont des gens de peu qui donnent tout.
Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

Ariaga a dit…

Que deviens tu ? bises.

Muse a dit…

Merci à toi Brig d'y voir là une chanson...
Je partage ton avis Herbert... les gens de peu ont un coeur énorme.
Ma chère Ariaga, comme dit précédemment, je me suis fortement occupée de ma maman, dont les reins ont cessé un temps de fonctionner. Et lorsque l'on a presque 90 ans, vous voir imposer trois jours de dialyse, n'est pas quelque chose de facile à vivre. J'ai même cru un yemps la perdre, tant elle était faible. Aussi l'ordinateur est passé après. Aujourd'hui les reins sont repartis un petit peu...

gicerilla a dit…

Il n'est pas nécessaire d'être miséreux pour partager ces valeurs mais toujours veiller à ne pas les perdre de vue car la richesse, le confort ont trop vite faite de nous rendre myopes...

Jerry OX a dit…

Bonsoir Muse ! Un beau poème réaliste et fort à la fois ! Oui, des gens de rien comme tu dis et qui ont tant à donner ..."alors gardons nos valeurs : L’entraide est souveraine , La paix et la douceur sont de mise " pour chacun de nous ! Bon week end à toi !

herbert a dit…

Un brin de muguet pour toi et un pour ta maman, aujourd'hui.
Bon courage.
Je t'embrasse.

Ariaga a dit…

Tu as raison, le malheur forge le caractère ...