dimanche 9 septembre 2007

Introspection



Larmes de sang,
Ravinant mon visage,
Entrainant avec elles
Tous les maux qui m'habitent,
N'assèchent point mon âme
Mais la revivifie.

Esprit absent,
Recherchant un ancrage
Comme la caravelle
Dans la baie qui l'abrite,
Trouvera le sésame
Qui redonne la vie.


Muse Noire





Retrouvez le peintre Bally ici

Douceur et sérénité

8 commentaires:

aben a dit…

Juste vous dire que durant mon absence je ne vous oublie pas. L'âme ailleur, je m'oblige à sortir, cherchant un peu d'air pur...
La vie n'est pas toujours facile.

LFD1975 a dit…

Je t'envoie une bise.

brigetoun a dit…

oui les larmes ont du bon,
et pour se reposer ensuite, regarde comme elle est belle la crique.*Y rester le temps nécessaire, pas trop, les coques n'aiment pas l'eau immobile

Nathalie K. a dit…

Je ne connaissais pas cette muse aux yeux noirs.

heure-bleue a dit…

Dommage que des kilomètres nous séparent sinon je serais venue boire un café avec toi...

Muse a dit…

Merci de ta visite Aben, je ne t'oublie pas non plus...
Bises LDF, toujours bonnes à prendre, même si la crise est passée.
Et de se replonger dans des époques noires aussi...on avance mêm si cela fait mal et laisse des traces!
Comme tout un chacun Muse aussi sait être très sombres!
Pour le café je suis partante, qui sait un jour dans le Marais que je ne connais pas! Mon fils est dans ton quartier, à la maison des Compagnons...

ariaga a dit…

Voila une Muse qui comprend tous les bienfaits du "passage au noir" alchimique.

Gérard a dit…

Comme une résurection .
j'aime bien aussi ce tableau..un peu Dali !