mercredi 24 juin 2009

L'église Saint Cannat les Prêcheurs

Les frères Prêcheurs ou Dominicains établissent un premier couvent hors les murs en 1224. Détruit en 1554, les religieux s'installent dans la ville qui s'est agrandie; aujourd'hui elle se trouve au 4 place des Prêcheurs, près du quartier du Panier, et proche de la rue de la République. La première pierre de ce nouveau couvent sera posée le 31 décembre 1526, par Bernardin des Baux. Est celui là qui fut Contrôleur Général des Galères et corsaire?



Sa construction ne sera terminée que le 18 mai 1619 . Il faut dire que le morcèlement du terrain en des multitudes de parcelles qu'il faut acquérir et le détournement par François Premier d'une partie de la somme léguée par Bernardin lui-même et qui sera détournée au profit d'Anne de Montmorency. L'église sera consacrée par Barthélémy Camelin, évêque de Fréjus sous le vocable de l'Annonciation de la Vierge.

Cette porte est due à Loubet en 1743.

Dominique nique, nique…


Dominique nique, nique
Mais pas que, mais pas que
Quand François fait polémique
Sur le Port, il met le feu.

Pauvre sire Bernardin
Victime d’un malandrin
Qui lui prend sa baronnie,
Toutes les économies
Qu’il gardait pour un couvent
De ses frères desservants.

Mais pour son plus grand malheur
Sa Majesté, son Seigneur
A tout alloué à Anne
Que le ciel le condamne!

A quoi servit cet argent ?
Croyez-vous aux indigents ?
L’on fit bombance à Marseille,
L’on déboucha des bouteilles.
L’amitié ils le proclament
Vaut plus que sauver les âmes.


Anne de Montmorency était l'ami du Roi François 1er(pas sa petite copine ;)) ; il succéda à Bernardin sur la Baronnie des Baux...


Dans une prochaine note je vous en dirai un peu plus de son histoire. En attendant prochaine étape un arthro-scanner le 29.Bonne soirée lecteur!

15 commentaires:

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Merci beaucoup pour cette fantaisie hautement historique...
Et à la prochaine étape...
Tu vois, on te suit partout.
Je t'embrasse.

Viviane a dit…

Un bien joli texte illustré de belles photos!
Bisous
Viviane

fbd a dit…

Allier la poésie à l'humour et à l'esprit de l'Histoire, voilà une douce musique… Bonne continuation et bon courage, Muse

brigetoun a dit…

zut ! décidément le flux ne marche pas avec google reader - je manquais : une façade comme j'aime, une page d'histoire, une "rimaille" qu'est mieux que ça - bonne chance pour le 29

gicerilla a dit…

Muse ou l'art de mettre en vers tout et rien, l'histoire, la grande ou la petite, et tout le reste. C'est pas rien.

Anonyme a dit…

Histoire en vers: c'est ainsi qu'on devrait l'enseigner à l'école!! Merci Muse! Arlette

herbert a dit…

Muse, je te souhaite le week-end le meilleur possible.
Je t'embrasse.

heur-bleue a dit…

Merci de nous parler d'Anne de Montmorency...

bérangère a dit…

Ah ah je connais le quartier du panier, ma cousine m'y a emmenéê...c'est le coin un peu branchouille de Marseille non ?

Bon courage pour le 29

Bises

brigetoun a dit…

penserai à toi demain

tanette a dit…

Alors ? Tout s'est bien passé ? Bises et à bientôt de tes nouvelles.

Laudith a dit…

un bien beau texte pour nous raconter cette tranche d'histoire.

En attendant la suite... Passe une belle semaine Muse, le soleil brille enfin sur le pas de calais depuis quelques jours.

Gérard a dit…

Le roi Anchois Pommier était donc un voleur, j'en apprends de bonnes !
Bon courage Muse ...mais nous sommes le 29..alors ?

vince a dit…

Dominique nique, nique!!!
T'en as de bonnes toi!!!! Et puis comment le sais tu?
Tiens nous informés et gros bisous muse.
je pense à toi

Azalaïs a dit…

pas gai gai l'artro scann, je m'en souviens encore!

bon courage et repose toi surtout, de toute façon l'été on ne peut pas faire autre chose! bises