mardi 11 août 2009


Au jardin de mes rêves

Au jardin de mes rêves pousse la passiflore,
Choyée pour les bienfaits qu’elle apporte à mon âme
Quand les plaies et les bosses au couchant me réclament

Un écot conséquent que mes songes majorent.

Au jardin de mes rêves, je me veux la servante
De la moindre émotion, du plus petit frisson

Qui laisse à mon chevet une larme émouvante

Et les hérissements dont j’ai fait la moisson.


Au jardin de mes rêves, dans un bruissement d’ailes
Je m’enfonce pensive au fond d’un labyrinthe
Décidée à abattre la brave citadelle
De mes pensées obscures, de mes peurs, de mes craintes.

Je survole légère le jardin de mes rêves,
J’accède au firmament, je tutoie les étoiles
Dans un dernier essor, avant que ne s’achève
Une nuit agitée que mes phobies dévoilent.



Encore quelques douleurs dont viennent à bout les cachets de morphine, trois soins infirmiers par semaine et vendredi j'attaque la kiné. Une semaine déjà de passée avec ce fichu manchon. Je vais tout faire pour revenir vite. Enfin voici pour toi lecteur une rimaille de la main gauche! Passe une douce soirée.

15 commentaires:

brigetoun a dit…

doublement heureuse de te lire, bien belle rimaille, et douce.
Changement de pied :connais tu quelqu'un capable de rétablir tes flux pour qu'on suive tes actualisations ? ma machine renacle à des manoeuvres supplémentaires quand j'ai éclusé les abonnements (dont beaucoup sans grand intérêt) et toi cela s'arrête à un an en gros.
Bien sûr nous pouvons venir voir, et je le fais mais uniquement tous les deux ou trois jours, même si je pense à toi plus souvent.
Bon courage pour la kiné

gicerilla a dit…

Bonne arrivée, Muse, comme ils disent là-bas. Quand l'écriture est viscérale alors qu'importe l'embarras, un doigt suffit s'il le faut ! Bravo.

Gérard a dit…

Aussi douée qu'avec ta main droite, le jardin de tes rêves a encore de beaux jours devant lui

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Mais ta main gauche est aussi talentueuese que ta main droite...
Merci beaucoup et tutoie toujours les étoiles.
Bon courage pour toi.
Je t'embrasse.

Viviane a dit…

Contente de savoir que tu vas bien.
Je n'ai pas pu prendre de tes nouvelles, je n'avais aucune de tes coordonnées personnelles et le blog devait être le dernier de tes soucis! mais j'ai pensé à toi comme si tu étais ma meilleure amie.
Je te fais un gros bisou et je te souhaite beaucoup de courage
Bisous
Viviane

disa a dit…

Je vous souhaite beaucoup de sante!

ariaga a dit…

Théoriquement je dors mais, en rêve, je passe quand même te dire un petit bonjour et te souhaiter beaucoup de courage. je t'embrasse.

Jerry OX a dit…

bonsoir Muse!

j'éspère de tout coeur que ta santé s'améliore !! j'aime toujours autant tes mots : "Un écot conséquent que mes songes majorent " c'est une merveille de poésie cette formule !!

que ta semaine soit la plus belle possible !!

Dragonfly a dit…

Une main pas si gauche ... Ou alors un emain gauche bien adroite ....
Douceur de te lire , j'y ai déjà les odeurs , les couleurs ..... je connais la douleur , elle se dompte . je connais la peur , elle se maitrise , il parait .
je connais ton coeur .. il es d'une bonté extrème ....
Bise tendre ma très chère Muse

Anonyme a dit…

Bonne surprise! Heureuse de te retrouver:tu sembles aller mieux et ce n'est qu'un début. Ton poème est splendide et nous prouve ton courage: bravo! Je t'embrasse et à bientôt. Aelette.

heure-bleue a dit…

Tu te debrouilles très mien avec la main gauche...

ariaga a dit…

Au jardin de tes rêves j'ai laissé un oeil...

herbert a dit…

Bon dimanche, Muse.
Je pense à toi.
Je t'embrasse.

Viviane a dit…

J'espère que tu vas bien?
Je te souhaite une bonne semaine
Bisous
Viviane

Azalaïs a dit…

ils sont si doux tes rêves, sais-tu que la recine de consoude est tout aussi excellente que la passiflore pour les plaies et les bosses! le nom est moins joli certes que celui de la passiflore mais vraiment efficace!
bises et prends soin de toi!