dimanche 21 octobre 2007

La plage des Catalans

Un drôle de nom me direz-vous?


Savez-vous qu'entre Marseillais et Catalans, l'histoire n'a pas été toujours "un long fleuve tranquille?" A la fois trop proches et trop identiques.Les deux régions, au Moyen Age, se disputaient en fait le monopole du Commerce en Méditerranée. Aragonais et Catalans venaient souvent visiter notre port, l'incendiaient, le pillaient, organisant même des razzias.Que faisions nous? je l'ignore! Sans doute avions nous nos propres mercenaires. Il faut aussi se rappeler des invasions sarrasines , venant d'Espagne ou d'ailleurs.

Ainsi fût détruit château Babon que l'on situe à l'entrée du Vieux Port, du côté de la tour du sémaphore et de l'église St Laurent, autrement dit sur le promontoire du quartier de la Tourette. Château épiscopal, puisqu'il faut se rappeler que la ville haute appartenait au Collège de la Major, autrement dit à l'évêque; tandis que la ville basse était au vicomte de Marseille.



Et puis en 1423, les navires catalans envahissaient Marseille et ils détruisaient le port en débarquant sur une petite plage que l'on nomme aujourd'hui "plage des Catalans".

Lorsque l'on passe par le quai Rive Neuve, à l'endroit où l'on peut admirer le Bar de la Marine et par delà le port le clocher des Accoules, il faut se diriger vers le théatre de la Criée, puis passer devant le fort St Nicolas. On laisse sur sa droite les jardins du Pharo, puis la route s'infléchit vers le Cercle des Nageurs de Marseille. Et là en contre bas, une petite plage. C'est ici qu'ils débarquèrent.




Fallait-il y voir les soubresauts qui secouaient la Provence des fameuses guerres baussenques entre les comtes de Toulouse et ceux d'Aragon? ou la mainmise récente du duc d'Anjou sur la Provence? Les Catalans allaient se déchaîner sur notre région pendant un demi-siècle, pillant toute la Camargue, jusqu'en Arles.

Outre leur mise à sac, ils repartirent en démontant la chaine qui barrait le Vieux Port entre fort St Jean et fort St Nicolas. Elle est aujourd''hui exposé en trophée dans la cathédrale de Valence.

Cette dernière attaque a fait beaucoup de tort à la ville.Mais s'ils ont notre chaîne, la Provence a gardé les couleurs sang et or de la Catalogne. On devra à cette attaque la construction de cette tour carré dite du Roi René.




Marseille au XVIème siècle


Située en avant de l'entrée du Vieux Port, avant la Corniche Kennedy, cette plage est la plus près de la ville.Proche du Cercle des Nageurs, on y pratique le volley. L'été elle est envahie de monde, et elle retrouve son calme et sa sérénité dès la fin septembre...
Qui dira que son eau n'est pas limpide?




Bon début dimanche à toi lecteur...

15 commentaires:

marie.l a dit…

ah ! Marseille que tu aimes et que tu m'as fait découvrir ! Beau dimanche à toi aussi ma Muse ! BBBB

sborja1 a dit…

Quand je pense que je suis née à Marseille et que je ne la connais pas!
Merci ,Muse de combler mes lacunes.
La maternité qu'il y avait près du Vieux Port existe-t-elle toujours?
C'est là que j'ai poussé mon premier cri....

brigetoun a dit…

et depuis les marseillais s'activent (façon de parler) à reprendre la plage aux catalans. Merci pour la jolie leçon d'histoire. C'est comme cela qu'elles devraient toujours être, pour qu'on s'y intéresse assez pour les retenir

mamounette a dit…

Je le dis et le montre comme toi, Marseille est une ville dont il faut prendre particulièrement soin car le littoral et les collines sont magnifiques ! Bon dimanche et amitiés.

Nathalie K. a dit…

La méditerranée est plus bleue de ton cote que du mien.

Gérard a dit…

Tu te rends compte, Marseille a failli s'appeler Catalogne et aurait eu sa petite plage des marseillais..ouf !

LFD1975 a dit…

Superbe note!
Désormais les Catalans et les marseillais c'est une jolie histoire, non?
Bises et bonne semaine.

Rosie a dit…

Splendite ton texte sur Catalan, un peu plus d'histoire pour moi qui adore cela.

Si bien écrit et décrivant très bien le passé de Catalan.

Bon lundi, ma belle Muse et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxoxox

aben a dit…

Que vous en avez de la chance, habitants de Marseille. Vous en avec des choses à dire et des choses à montrer. De mon petit village, je dois bien regarder pour trouver à en écrire quelques mots...
Un millier d'habitants paysans, bon an mal an, bien peu ont du avoir à se défendre d'envahisseurs.
Mais c'est mon village !
Merci de nous donner à vivre votre histoire plus active.
Très bonne semaine, le temps fraîchi.

tanette a dit…

Une note intéressante sur cette belle ville et de belles photos de la mer d'un bleu qui fait rêver. Bonne semaine Muse.

heure-bleue a dit…

J' appris plein de trucs intéressants sur ta ville, elle plus jolie les plages vides...

Muse a dit…

La devise de Marseille n'est elle pas "Actibus immensis urbs fulget Massiliensis"? :La Ville de Marseille resplendit par ses hauts faits. Mais ceci sera sans doute l'occasion pour moi de vous parler des grands hommes de notre ville...

Ceci étant, je suis de naissance Marseillaise mais de bonne souche Lozérienne...La Terre je connais et j'aime ma Mer. Occasion pour moi de vous la montrer propre lorsque nous sommes entre nous. L'été, la population de la ville est impressionnante...de quoi avoir du mal à poser une serviette. Critiques d'un tourisme non citoyen...

Rosie a dit…

Juste un p'tit bonjour en passant, Muse.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxoxo

bérangère a dit…

je suis résolument une fille de ch'nord, la seule ville qui ait grâce à mes yeux, c'est la tienne...et tu en parles si bien

Muse a dit…

merci à toutes les deux, on ne parle bien que de ce qu'on aime, pas vrai?