lundi 1 octobre 2007

Marseille que j'aime

Marseille, vous le savez, est ma ville de naissance que j’ai retrouvée après trente-huit ans de pérégrinations. Lorsqu’il m’arrive de la quitter quelques jours, je la retrouve toujours avec le plus grand plaisir.
En arrivant par l’autoroute du Littoral (A55), de suite après un court tunnel, toute la ville vous apparaît, baignée de lumière, la Bonne Mère au fond, le port, les îles du Frioul, le château d’If, les montagnes qui l’entourent …
Aujourd’hui, un tunnel me fait arriver sur le quai Rive Neuve…j’ouvre la fenêtre et je respire, non je renifle !



Voilà le Marseille que j’aime. Un coup de blues, une grande joie je m’y précipite. Il y règne une ambiance que l’on ne retrouve nulle part.

Marseille que j’aime


Quant au soleil couchant, les murs du port s’enflamment
Que tous les mâts dressés se balancent au vent,
Tout près de Saint Victor, je veux ouvrir mon âme
Pour déverser mes peines, mes joies et mes tourments.

Puis, assise en rêvant, au pied du fort St Jean
Je regarde rentrer pointus et goélettes
Qui rentrent s’amarrer entourés de gabians,
Tournoyant dans le ciel, en leur faisant la fête.

Il me prend des envies d’ailleurs et d’aventure
Une envie de voguer vers des terres lointaines
Je largue les amarres, j’augmente la voilure
A bord d’un beau trois-mâts dont je suis capitaine.




A toi lecteur, douce et belle journée!

18 commentaires:

brigetoun a dit…

drôle comme j'aime cette ville et me la veux un peu alors que j'ai vécu longtemps à coté (mais c'était le fruit inaccessible) et que je ne fais que passer dans sa gare. Ne la connais pratiquement pas, un des défauts de Toulon (face à des qualités : sa rade et la famille)

heure-bleue a dit…

Je crois que je pourrais vivre à Marseille, c'est une ville ouverte à tous...

LFD1975 a dit…

L'énergie et la lumière de ta ville sont uniques.
Au fait, j'ai oublié de te dire : je les ai foulées les pierres plates!!Ca y est!

tanette a dit…

Beau poème pour célébrer ta ville et en prime magnifique coucher de soleil.

Rosie a dit…

Oui, Marseille est une bien belle ville car je l'ai visitée et j'ai bien aimé.

Ton poème sur ta ville est tout simplement superbe.

Belle journée à toi Muse et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxxo

Gérard a dit…

Je suis allé deux fois à Marseille pour prendre le bateau vers la Corse, donc je ne connais pas le coeur de Marseille..un peu.. tu en parles si bien !

Le_peintre a dit…

Ton amour pour Marseille me laisse rêveur, j'ai adopté Bordeaux comme ma deuxième ville natale et j'y ferai prochainement quelques peintures en son honneur. Douce semaine à toi.

Rosie a dit…

Juste un p'tit coucou en passant en ce mercredi.

Belle journée et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxox

Arlette a dit…

J'adore les gens chauvins! Aimer sa ville! Ce que tu ressens pour Marseille, je le ressens pour Avignon. Quand je traverse le Rhône, je suis fascinée et émue par le paysage de carte postale que je vois: Le Pont, Le Palais, La ville où ma famille a ses racines. C'est un vrai bonheur. Bonne journée!

Gérard a dit…

Bonne nuit Muse il est tard à Tours comme à Marseille !

lfd a dit…

Une petite bise au passage!

Rosie a dit…

Juste un p'tit bonjour en passant en ce jeudi, ma belle Muse.

Merci de me visiter, cela me fait très plaisir.

Belle journée et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxo

Arlette a dit…

Réponse à ton com: oui, bien sûr, ce sera un musicien! Je pense à mon fils mais ne veux pas le peindre. Celui-ci est sensé les représenter tous. D'autres indices aideront à répondre aux questions. Merci pour tes com fidèles!

Gérard a dit…

Quand on passe chez Muse on est à Marseille, on clique sur sa photo on se retrouve à la Redoute (rire)

brigetoun a dit…

es tu fan de l'OM ?

Rosie a dit…

Un p'tit coucou en passant en ce vendredi.

Bon week-end et bisous de ta p'tite cousine du Québec. xoxox

marie.l a dit…

et une si belle ville que tu m'as fait découvrir ! BBBB

Tietie007 a dit…

J'aime la Corniche, j'adore les Goudes, et notamment le resto Chez Paul, mais je chéris, aussi, le vallon du Marinier, sur les hauteurs de l'Estaque, quartier où ma grand-mère a vécu toute sa vie !
A bientôt, Muse.