samedi 2 janvier 2010

L'étoile a pleuré rose





L'étoile a pleuré rose au cœur de tes oreilles,
L'infini roulé blanc de ta nuque à tes reins
La mer a perlé rousse à tes mammes vermeilles
Et l'Homme saigné noir à ton flanc souverain.

(Arthur Rimbaud)


Sur ce modèle, j'ai voulu imiter ce poète dont je suis en train de lire les oeuvres... et te rendre hommage une fois encore. J'ai pensé utiliser les quatre éléments symbolisant la Sagesse primordiale, sagesse qui était ta vie.

Le ciel a déversé son azur dans tes yeux,

La mer a mis ses fils d'argent dans tes cheveux

Le feu a de sa pourpre embrasé tes pommettes

Et la Terre ses ocres pour draper tes fossettes.


Bon week end lecteur.


5 commentaires:

heure-bleue a dit…

Tu as su choisir un excellent maitre...

Gaëna da Sylva a dit…

Oh... Marie. Sourire... Merci, Muse.

Et... une merveilleuse année, pour toi, aux couleurs de tes désirs.
xxx

herbert a dit…

Muse, je prends la Sagesse primordiale quand tu l'exprimes ainsi.
Bonne soirée.
Merci.
Je t'embrasse

brigetoun a dit…

très joli le poème - et en prime merci pour la photo, un peu comme si nous ne perdions pas de vue

Gérard a dit…

Elle le mérite, elle était si douce !