jeudi 27 mars 2008

encore à quatre mains et toujours avec Oscar

Le temps d'une amitié est chose si précieuse qu'il faut le protéger; savoir garder en soi la magie de l'instant; savoir garder pour soi et à jamais, tout au fond de son coeur, ces doux moments où le coeur déborde d'émotions; savoir laisser ses mots effleurer l'ami afin de le consoler de ses maux et lui montrer que tout est possible. Savoir laisser ses mots nous dire combien il est important d'aimer...
Aujourd'hui "Oscar" et heureux et seul cela m'importe...et je partage avec vous nos quelques échanges .

Et dans cette amitié,
Où je nous vois tous réunis,
Je cherche inlassablement les vivants,
Dans les rues mortes d'ennui,
Comme un fleuve qui coule jusqu'au port,
Je prendrai
Le premier bateau
Le premier train,
Si il y a vraiment une amitié,
Aucune distance nous sépare,
Ni le ciel, ni la mer, ni la terre,
Il y a juste ce soleil,
Qui fait tourner ses rayons autour de nous,
Il y a juste ces étoiles,
Qui nous guide vers l'aube,
Dans le chemin de la nuit,
Et dans cette amitié,
Il y a juste une lune,
Qui joue son profond miroir dans l'eau
Pour qu'à jamais reste dans nos yeux cette
amitié,
Il y aura toujours une main,
Qui déliera les langues et les doigts,
Par un sourire,
Que les larmes ont trop longtemps caché,
Jusqu'au bout du soir,
On boira à la santé de la nuit,
dans les voix enfumées,
on cherchera cette sortie de brouillard,
qui nous empêchait de nous voir


© Oscar

oscar!

Quand la Lune apparaît
Dans un ciel, diaphane,
D'étoiles parsemé
J'entends ton désespoir.
Je t'apporte en retour
L'amitié qui te manque
Regarde Aldabaran
Un message d'espoir
Te parviens.
La brise maritime
Te confie mes secrets
Ne sois pas seul, ami
Tourne tes yeux vers moi
Regarde mon sourire
Et espère...
Il est temps que ta vie
Sois remplie de bonheur
De joies simples, d'amour...
Rend la chose possible

Ami, que deviens-tu?
Ressens tu comme moi
Cette chaleur intense
Qui envahit mon coeur
Lorsque par la pensée
Nos esprits se rejoignent?
Il me suffit pourtant
d'évoquer ton visage
Et voilà que la nuit
M'offre en un instant
Le merveilleux spectacle,
Le doux enchantement
de ses milliards d'étoiles
Postés au firmament.
Je les contemple toutes,
Chacune à leur tour
Les nommant par leur nom
Et Véga et Orion
La Grande Ourse et le Cygne
Bételgeuse , Cassiopée
Andromède , Altaïr.
Et quand je vous regarde
Je sais que mon ami
Loin de moi les observe.
Et par delà de l'espace
les messages reçus,
Les messages envoyés
Nous apportent l'espoir.
Espoir de partager
Une amitié nouvelle...

(Muse)

Ami lecteur, ma pensée va vers tous mes amis, vers ceux que j'aime, vers toi aussi que j'aime à travers tes lignes et avec qui je partage un peu de ma vie. Sois remercié de ta présence.
Et puis ma pensée va vers celui dont la présence m'a tant manqué. Nous avons partagé un peu de notre temps,avant de pouvoir se retrouver plus longuement...Permettez que je l'embrasse ici devant vous!
Chacun de ces coeurs sont aussi fondants qu'un de ses tendres baisers...

10 commentaires:

herbert a dit…

Bonsoir, Muse.
Je ne suis pas étonné que Neruda nous réunisse...et je te remercie de me l'avoir dit.
Les barques sont fragiles, au milieu de l'océan, mais l'amitié, l'amour et les souvenirs sont insubmersibles.
Je t'embrasse

brigetoun a dit…

ne sais quelle écriture je préfère-normal idiote c'est le dialogue entre des différences,unies par un thème et en un thème

brigetoun a dit…

ne sais quelle écriture je préfère-normal idiote c'est le dialogue entre des différences,unies par un thème et en un thème

Mathilde a dit…

Bonjour Muse,

Je suis touchée par ton petit message laissé sur mon blog, et je suis venue te voir, Il est vrai que nous nous croisons parfois. Il suffisait de faire le pas. Je te remercie de l’avoir fait. Je trouve ici plein de tendresse et d'émotion alors c'est un endroit qui me plait, je reviendrai.

Bonne journée Muse et à bientôt...

Lyse a dit…

Bonjour Petite Muse
Neruda un autre point commmun entre nous
J'ai eu un professeur qui nous l'a fait connaître et qui a su si bien nous transmettre sa passion pour cet auteur que depuis j'ai toujours un de ses livres à portée de la main
Neruda m'a bien souvent accompagnée dans des moments difficiles

Gros bisous

Gérard a dit…

Ton amitié est sans limite et c'est tant mieux, jamais eu de doute à ce sujet !

Rom a dit…

Bonsoir Muse,

Décidément, j'aime vraiment beaucoup tes échanges avec Jack (je ne me fais pas à Oscar...)

Bises

Anonyme a dit…

Merci pour les textes ? Les poèmes? Ta gentillesse? Ton sens du partage? Oui mais aussi merci......................pour tout!
Je t'embrasse.
Ptit Mary

Anonyme a dit…

Beaucoup d'émotion et de tendresse dans tes textes L'Amitié, chose précieuse quand on traverse une période difficile Vide ton coeur, épanche - toi L'écriture aide Affectueusement Arlette

babioles a dit…

Très beau texte. je suis admirative. c'est vraiment beau. Je ne sais pas quoi dire !!! Bye bye !!!