vendredi 28 novembre 2008

pseudos

pour les impromptus littéraires :

http://www.impromptuslitteraires.fr/dotclear/


Tu étais Milady et j’étais Musetta

Ecrivant nos poèmes, combattant le plagiat

Et nous croisions nos plumes, avec enchantement,

Dans le même encrier, avec le même sang.


Tu étais mon Tomi et j’étais ta Lola

Mystifiant nos lecteurs, avec amusement,

Qui suivait ébahis l’histoire, pas à pas

De l’amour de deux êtres épris de sentiments.


Je t’ai connue Basil, dispensant tes « hé hé ! »

Ou bien la Mère Tume pour te faire étriller

J’avais nom Souricette lorsqu’on se rencontrait

Mais Muse est le pseudo que de toi j’ai gardé.


Tu devenais Mariel, ton dernier pseudonyme

Mais sous ces divers noms nous ne nous cachions pas

L’amitié est frappée du meilleur millésime

Tu ne m’as pas quittée, je sais que tu es là.


belle journée à toi lecteur

19 commentaires:

Anonyme a dit…

Très touchant poème. Mais j'aime aussi bcp "au jardin de ton coeur". Quelle belle façon tu as, pour dire ton amitié! Bravo Muse! Arlette.

heure-bleue a dit…

Elle te manque, ça ce sent à chaque mot...

Muse a dit…

L'amitié n'est pas qu'un mot...Nous l'avons partagé. Oui,elle me manque beaucoup HB et lui rendre hommage ici ou là me fait du bien. Pourtant je la sens si proche de moi, mais ici je viens vous le dire, à vous.

jean-philippe a dit…

Ce texte composé de prénoms multiples pourrait faire une bien jolie chanson !! bravo !!

PS: j'ai ajouté suite à ta requète les paroles de "à l'horizontale".

que ton week end soit comme tu le désires !!

jalhouse a dit…

Si joliment conté ...
cette histoire d'amitié...
On ressent bien le manque ..

Tendrement à toi ..

brigetoun a dit…

et j'aimais bien les porteuses de pseudos

camomille a dit…

Belle amitié si bien contée.... Bon week-end de repos Muse...

Gérard a dit…

Elle passait tous les jours " me voir " elle est inoubliable !

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Comme c'est bien dit, si simplement et avec tant d'émotion.

Merci
Bon week-end, Muse

tanette a dit…

Bel hommage à Elle !

DE-PROPOSITO a dit…

De l’amour de deux êtres
---------------
O amor, sempre o amor. Mas ele, é como as estações; tem o seu início e tem fim. Creio que não existe amor, sem fim. tudo se esvai, até o amor.
Fica bem.
E a felicidade pertinho de ti.
Manuel

Laudith a dit…

Très émue à la lecture de ton texte, c'est certain qu'elle est toujours là... c'est terriblement beau de voir combien est forte votre amitié.

Gros bisous à vous deux, tu sais que j'ai pour elle beaucoup d'amitié...

Passe un agréable dimanche, j'attends mon fils avec qui le temps me semblera plus beau.

mamounette a dit…

Nous ne pouvons échapper au manque, à la douleur.
Tolérons-le : ce qu'il dévore
Ne nous est pas indispensable :
Jamais il ne percera ceci : la vraie veine.
Je n'ai pas de mot pour dire ce que tu fus,
Mais quand tu es triste, dis-toi
Le ciel ne pouvait pas donner plus.
Anne Ridler, "Séparation"

Il y a des cadeaux merveilleux.
Toutes mes amitiés.

Anonyme a dit…

Je suis toujours touchée quand je t'entends parler d'elle ou que je te lis et que tu l'évoques.
Bisettes catalanes chère Muse.

LFD1975

nina de zio peppino a dit…

C'est vraiment fort. Très jolie dédicace. Un beau cadeau créatif.

Vincent a dit…

bonjour Muse!
je revois encore les yeux lagons de notre Marie chérie.
Vous deviez avoir des activités à la "zorro". Vous deviez vous a-MUSER follement toutes les deux.
Et bientôt c'est son anniversaire.
Enfin, celui de son absence.
Je sûr qu'elle veille toujours sur toi ma MUSE.
gros bisous.

fbd a dit…

Ou l'émotion du vécu rejoint la poésie...

Françoise a dit…

Je ne l'ai pas connue, mais ce que j'ai lu d'elle, me fait l'aimer. Et je suis sûre qu'elle est toujours là, tout près, j'en suis certaine.
Je t'embrasse fort, Muse.

Anonyme a dit…

I like it when people come together and share
thoughts. Great blog, stick with it!

My webpage - Wholesale Jerseys