mercredi 7 mai 2008

et là tandis que la journée s'achevait, je continuais à l'écouter me raconter, en regardant les volutes de fumée qui s'échappaient de sa pipe...

Elle installa le hamac entre deux arbres et retourna auprès de sa mère qui avait commencé à ramasser les racines, coupant les feuilles au sabre. A son tour, elle se saisit d’un sabre qu’elle maniait fort bien malgré ses dix ans. Avec son aide, elle creusait la terre meuble et déterrait la racine puis d’un geste précis, elle coupait la tige ne gardant que la racine ; enfin elle raclait le manioc pour faire tomber la terre grasse qui aurait pu rester.

Elles en firent un tas puis garnirent le catouri, sorte de sac à dos tout en vannerie tressée. Il allait bientôt être midi et elles avaient travaillé côte à côte sans parler. Maman cueillit quelques fleurs de coton avant de donner le signal du départ.



"A présent le soleil est très haut dans le ciel et il est temps de rentrer au village."
Kulinaïlu récupéra son
petit frère, sa maman le catouri et notre petite troupe rentra en se mettant le plus possible à l'ombre des grands arbres.

En chemin, elle s'inquiéta de savoir pourquoi sa mère voulait refaire des galettes de cassave.
"Il en reste encore à la maison.
"
Sa mère lui répondit que le village allait organiser une fête. Et ces mots résonnèrent dans la tête de Kulinaïlu... un maraké???

Sa mère ne répondit pas mais lui fit un petit sourire en pinçant les lèvres.
Si seulement pensa-t-elle à ce moment.
Une fois au village , elles allèrent porter leur récolte au carbet cuisine puis retournèrent au leur.

Bonne et belle journée lecteur.

19 commentaires:

herbert a dit…

Bonjour,Muse.
Je suis toujours avec un interêt soutenu, et j'assimile peu à peu des mots qui m'étaient, jusqu'àlors, inconnus.
Un régal de lecture.
Merci, Muse, et bnne journée pour toi
Bisous

patriarch a dit…

j'ai assisté à une "coutume" dans une tribu kanak, je suppose c'est fêtes sont un peu de même genre.

Bon après midi.

brigetoun a dit…

j'espère que ma machine me permettra d'assister à la fête qui s'annonce

Rosie a dit…

J'ai vu cela au Cameroun, la récolte du manioc, je n'aime pas cela, c'est trop âcre, mais les africains en rafollent.

Je suis attentivement ton récit et je me prépare à danser le Bigouti africain à la fête.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

tanette a dit…

Une belle histoire dont je viens de lire premiers épisodes que j'avais ratés pendant mon absence. Bonne journée.

Lyse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Lyse a dit…

Merci pour cette merveilleuse histoire d'une vie toute simple, proche de la nature ..de l'essentiel
J'aime beaucoup ce récit mes petits élèves le connaîtront
Bises Petite Muse et belle journée
Rom est bien arrivé ?

Bérangère a dit…

j'adore les fleurs de coton...et superbe tes vidéos, quel talent ;-) Bon ouike dans le Sud...moi je pars à la mer...mais pas ditérannée ;-)

Muse a dit…

Un grand merci pour votre passage; bonne journée à toi Herbert!
Patriarch, trop jeune pour avoir assisté à la coutume mais 6 années de Nouvelle-Calédonie quand même...
Brig, je l'espère aussi.
Ce seront les chants Kalau plutôt Rosie.
C'est ça de partir en vacances Tanette, après on a du retard!
Lyse, aucune nouvelle de Pierre...Il doit être bien à Aubagne avec notre ami ;) Pour l'histoire yu me donneras leur réaction!
Même passion que toi Bérangère.

Gérard a dit…

Ma pôve dame tout fout le camp, on ne sait plus manier le sabre à dix ans.

heure-bleue a dit…

J'adore tes nouvelles. Je te souhaite une bonne journée...

Anonyme a dit…

Pas eu le temps de tout lire, mais j'y reviendrai une fois l'expo terminée et avant que l'autre ne commence! Quelle vie de retraitée! Merci de m'avoir envoyé Bruno!! Je t'embrasse. Arlette

Mathilde a dit…

Un petit mot, une petite pensée, puis, un grand merci pour tes gentils commentaires, même si je ne suis pas là. J'apprécie beaucoup.

Je te souhaite un agréable WE et à très bientôt.

Laudith a dit…

Je découvre votre blog de plus intéressant muse, que d'émotions chaque fois que je vois le visage de Marie, elle qui me manque tant.

Merci d'être passée sur mon blog, de vous y être arrêtée et d'y avoir laisser une trace.

Je vous souhaite un agréable dimanche.

Amitiés poétiques.

Anonyme a dit…

Bonjour Muse, quel talent dans l'écriture. Je reviendrai, ça m'a beaucoup plu.Amicalement. Luceb

Gérard a dit…

Muse est en campagne ?

tanette a dit…

Un petit coucou en passant. A bientôt Muse.

menfin a dit…

je decouvre ce blog et je crois que j'y reviendrais souvent

Muse a dit…

Eh non Gérard elle sont douées même pour ça! Une visite... mais aussi beaucoup de pensées, amicales et nostalgiques.
Une suite demain HB promis!
Tu as bien assez de travail Arlette, je t'ai vu à l'oeuvre!
Douces pensées aussi Mathilde.
Laudith, j'apprécie aussi ton blog; merci de ta visite.Amitiés poétiques.
Luceb, merci aussi de ta visite...je viendrai te voir.
Un coucou aussi Tanette.
Menfin, à mon tour aussi de te rendre visite...