vendredi 19 décembre 2008

A l'an que vèn


Entre boulot et courses ordinaires, cours particuliers et pare-brise à changer je n'ai pas eu l'occasion de toucher terre. Mais avant de partir vers les Hautes-Terres, retrouver ma Maman, sa neige et sa froidure... je voudrais vous raconter une tradition provençale, celle du "bout d'an"


Pour célébrer Noël, la Nativité, dans notre Provence, la famille se réunit pour le "gros souper". Pas de foie gras! pas de langouste, pas de caviar, pas de chapon!!!

La table est dressée sur trois nappes blanches, sensées représenter la Sainte Trinité. On dépose dessus un chandelier à trois branches qui lui symbolise la Sainte Famille et l'enfant Jésus et le blé que l'on a fait pousser depuis la Sainte Barbe dans trois soucoupes enrubannées de sang et or, aux couleurs de notre Provence. Elles marquent la fertilité, la fécondité et la fraternité. On n'oublie surtout pas le couvert du pauvre.

En fait de gros souper, il s'agit de sept plats maigres, dont la signification serait lié aux sept douleurs de la Vierge. Traditionnellement seront servis une soupe aux choux, une salade de céleri accompagnée d'anchoïade, des escargots, la trop fameuse aïgo boulido soupe d'eau bouillie garnie d'ail, de sauge et d'huile d'olive dans laquelle on rajoute du pain, un gratin de morue aux épinards et les cardons et les fromages pour finir.

Puis viendront les treize desserts:
-quatre fruits secs représenteront les ordres mendiants:
les figues sèches l'ordre des Franciscains;
les amandes l'ordre des Carmélites,
les noix et les noisettes celui des Augustins
et enfin les raisins secs l'ordre des Dominicains.
puis des fruits frais :les pommes et les poires;les arbouses les sorbes, les dattes, le melon de Noël pour la fraîcheur de l'esprit dit-on, le raisin blanc pour la vitalité confiture de coing, les mandarines et les oranges pour la réussite des voeux émis en silence.
Confiseries et pâtisseries complèteront les desserts
la pompe à huile, les nougats noirs et blancs, les cédrats confits et fruits confits d'Apt, la pâte de coing, les calissons d'Aix.

Avant de passer à table le plus ancien et le plus jeune de l'assemblée, prennent la plus grosse bûche chacun d'un bout et font trois fois le tour de la table. Puis ils la déposent dans l'âtre et on la bénit trois fois avec du vin cuit. C'est alors que l'ancêtre entonne:

Alegre ! Diou nous alegre !
Cacho-fio ven, tout ben ven.
Diou nous fague la graci de veire l'an que ven,
Se sian pas mai, siguen pas men !

Réjouissons-nous ! Que Dieu nous donne la joie !
Avec la Noël, nous arrivent tous les biens.
Que Dieu nous fasse la grâce de voir l'année qui va venir !
Et si l'an prochain nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins.

Bonne tradition, d'ici ou d'ailleurs...Bonne fête de Noël.
Je vous retrouverai le 27 décembre puisque je serai à ce moment là de retour sur Marseille. Et lorsqu'on ne se revoit pas d'ici là je vous souhaite un bon bout d'an (autrement dit une bonne fin d'année)
Siamoises a été programmé il devrait donc continuer pendant mon absence...

8 commentaires:

brigetoun a dit…

bonne transumance vers des montagnes d'oc et ta mère - je garderai la morue en gratin mais sans épinard et l'aguo bulido dans la tradition - mais sans le reste ni les nappes blanches, les chandeliers et le blé germé (j'aimerais bien un melon confit mais peux pas)

jlb a dit…

sympa tout ceci loin des lourdeurs beurrées du fric et des paillettes.

Gérard a dit…

Festoyons un peu plus que d'ordinaire, mais soyons raisonnables, tant ne mangent pas ordinaire. A bientôt Muse. Pensées pour Mariel en ces fêtes.

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
J'ai ressorti mon carnet.
Merci pour ce texte si interessant.
Que la fête soit la plus belle possible avec ta mamam.
Et bon courage.
Merci beaucoup.
Je t'embrasse.

Anonyme a dit…

Il me semble entendre Frédéric Mistral dans "Mémoires et récits" que je connais fort bien. Mais c'est toujours un régal de le lire chez d'autres. La preuve que les traditions, auxquelles je tiens tant, perdurent. Joyeux Noël, Muse et à l'an que ven! Arlette.

heure-bleue a dit…

Tu sais que dans la tradition juive, on trouve aussi à certaines des aliments doux dont le mieil..
Bonne année Muse si tu n'as pas le temps de venir nous voir...

jalhouse a dit…

C'est chouette les traditions ...

jlb a dit…

bonnes fêtes, Muse. Bises