mardi 9 décembre 2008

Quel Dieu?



Quel Dieu ?


Mais quel est donc ce Dieu pour lequel, à genoux,

Les bras levés au ciel, tu chantes les louanges ?

Moïse avait gravé tes dix commandements,

Des règles de bons sens, pour vivre en harmonie,

Lorsque je vois ton monde, que sont-ils devenus ?


Souviens–toi de tes crimes, tout au long des croisades

Lorsque tu pourfendais, au nom de l’Eternel,

Radieux, l’infidèle ou quand, sans états d’âme,

De vénérables moines pratiquaient la question

Et brûlaient l’Innocent dans des autodafés.


Toi, qui cinq fois par jour, prosterné sur le sol,

Invoques avec respect le Très Haut, ton Seigneur

Ta guerre serait Sainte ? Tes actes légitimes ?

Est-ce lui qui t’inspire lorsque tu décapites ?

Et lorsque tu lapides ta main serait donc Sienne ?


Tes mains peuvent tantôt se joindre pour prier,

Ou brûler de l’encens à tes divinités

Et dans le même temps asperger à l’acide,

Bastonner, massacrer une innocente épouse

Réduite par avance aux castes inférieures.



Est-ce là Dieu d’amour ? est-ce lui votre Père ?

Je ne vois dans vos gestes qu’un Dieu dur et vengeur.

Nous avons oublié foule de gestes simples

Un bonjour, un sourire ou bien tendre la main,

Un peu de compassion pour les êtres qui souffrent.




Pas de crise mystique, juste une vidéo vue qui a du mal à passer et qui fera l'objet de ma prochaine rimaille...

Bonne soirée à toi que tu sois passant ou lecteur

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ce splendide poème dans lequel je me retrouve. Il devrait être diffusé et gravé dans les têtes au moment où l'on va célébrer Noël. Que Chrétiens et Musulmans se remettent en question! Bonne journée qd même! Arlette.

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Voilà, en fermeté, qui est dit en poésie...
J'apprécie...
Merci.
Bonne journée.
Je t'embrasse.

fbd a dit…

Encore une preuve que la religion n'est pas la spiritualité...
Bonne soirée

Laudith a dit…

C'est pour tout cela que je ne crois pas en Dieu...

Bonne soirée Muse...

jlb a dit…

je suis également scandalisé, profondemment révolté par le côté mortifère de certains systèmes de pensée, religieux ou non.

magali a dit…

Tu résumes si bien ce que je pense de tout ça....
Je ne peux pas passer ici autant que je voudrais malheureusement, je t'embrasse bien fort...

magali a dit…

Tu résumes si bien ce que je pense de tout ça....
Je ne peux pas passer ici autant que je voudrais malheureusement, je t'embrasse bien fort...

Gérard a dit…

oyez braves gens " athée " vous de lire et relire ce beau poème.

Françoise a dit…

Oui, dans la religion, le mot "amour" est hélas trop souvent oublié... Et pourtant, ne dit-on pas : "aimez vous les uns, les autres"...
Bonne soirée à toi, Muse. Bisous.

brigetoun a dit…

remplacer Dieu par les dieux ou le sacré qui est en l'homme - et ne confier à personne le soin de notre morale mais la conquérir

jalhouse a dit…

Ma chère Muse ...Tant de fois je me suis posé cette question ... qui est ce dieu ? ce dieu qui prétent être partout à la foi set qui permet guerre et peine ... Amour ? ou ça amour ? ... je n'y crois plus depuis qu'il m'a volé mon père ......

Merci pour ces mots ....

nina de zio peppino a dit…

Ce cri est une prière. Belle est ta mission. Nous faire croire en Dieu ? A ses divagations ? Peu importe. Beau est ton cri. Très belle incantation.

gicerilla a dit…

Bien senti, bien dit comme toujours Muse ! La religion a de tout temps été source de pouvoir, au-delà des motivations altruistes affichées. Et bien, cela n'a pas changé et parfois même je me demande si doucement nous ne sombrons pas de nouveau dans l'obscurantisme ...

lancelot a dit…

Belle inspiration méta-spirituelle.

Anonyme a dit…

Muse j'ai enfin ma connexion et mon téléphone!! Je viens de lire ton poème qui résume si bien tant de choses!! Bravo.
Bises
Ptit mary

camomille a dit…

Bonsoir Muse... C'est joliment dit mais si vrai. Pourquoi s'il y avait un Dieu fait de bonté, accepte-t-il les guerres de religions, les gens qui meuent de faim, les plus que pauvres etc. Comme tu le comprendras pour moi il n'y en a pas..... Bon vendredi et si tu me le permets une bise amicale !

jean-philippe a dit…

Un superbe et prenant poème !! un sujet qui nous taraude tous et toutes : "que fait Dieu dans tout celà ?" une question que tu poses ici avec des mots bien corrosifs et fort bien trouvés !

que ce poème fasse en sorte que tout s'appaise et que Dieu (s'il existe) nous apporte enfin la la joie !!

Muse a dit…

J'ai vu récemment une vidéo sur une lapidation... Ce n'est pas Dieu que je remets en cause ici, mais l'idée que l'Homme s'en fait. Se prévaloir de Dieu pour se dédouaner de ses mauvaises actions...