mardi 16 décembre 2008

incertitudes

Nous en avons tous à des moments différents de notre vie. J'ai repris cette volée de mots trouvés dans mes textes à finir...



Incertitudes

Féroce incertitude…
Tu aiguises ton sourire
A la lisière de mes tourments.
Amour ? Non pas ! Ou si peu !
Petits désirs, petites fièvres,
Besoin momentané de chair nue,
De gouttelettes, roses de chaleur ?
Corps concaves, cœurs complexes.
En vagues épaisses, comme un essaim,
L'espace me happe.
Tu es là, au bord de mon regard...
La lueur volage de l'aube
Où le calme se désagrège,
Donne à la lune déjà blême
Un air de tendresse qui se pose.
Douce incertitude...


Le courant est revenu sur Marvejols... le chauffage de ma maman sera remis en route cette après-midi.
Tomi et Lola continue à dérouler sur Siamoises. J'essaye d'y planifier des textes pour le temps où je serai à Marvejols (entre le 20 et le 27) ; cela vous fera de la lecture si vous en manquez!

Passe une bonne journée, lecteur!

12 commentaires:

bérangère a dit…

magnifique cette dame assise...bon ta maman sera au chaud c'est le principal...

mamunette a dit…

Oui j'attends avec impatience... Toujours de belles rimes..
Très bonne journée.

OliCo a dit…

Vas-tu en hélicoptère à Marvejols ?
Les images à la télévision de la neige sont impressionnantes ;)

Kiss
Oli

heure-bleue a dit…

J'espère que ta maman a une cheminée, doit pas faire chaud. Très beau texte...

Viviane a dit…

Désolée! pas eu le temps de venir ni d'écrire! tout va de travers
Bisou
Viviane

Camo la rêveuse a dit…

Le poème est à la hauteur de la sculpture. Les deux sont magnifiques.... Je te souhaite une belle soirée Muse, amitiés !

muse a dit…

Superbe sculpture!
Je viens d'un blog où j'ai vu que nous portions la même signature! pas pratique, ça!

Laudith a dit…

Contente de savoir ta maman au chaud.

Très beau texte, ah ! ces incertitudes qui nous font se poser des questions restant parfois sans réponses.

Bonne soirée.

Françoise a dit…

Des incertitudes... Je connais bien ce mot, et je pense que nous sommes nombreux à le connaître...
Tant mieux si le chauffage de ta maman a été remis en route. Les personnes âgées craignent le froid encore plus que les autres.
Bonne soirée à toi, Muse. Bisous.

jalhouse a dit…

Ca me parle bien tout ça en ces moments de doutes affreux ...
merci chère Muse ...

brigetoun a dit…

j'aime les ver - et beaucoup la statuette
Pour l'incertitude tranché hier pour l'isolement ascétique.... comme toujours vraisemmblablement provisoirement

Gérard a dit…

Une certitude, j'aime la clarté de tes textes !