mardi 18 décembre 2007

Ingrid Bétancourt

Pour toi Ingrid!




Ce soir, je pense à toi, qui du fond de la jungle
Attend que la nuit tombe en grelottant de froid.
Les vêtements humides, couchée dans ton hamac,
Tu penses encore à nous qui sommes tes enfants.

Toi qui nous as appris la force et le courage
D’affronter la bassesse d’une révolution
Qui défend ses idées par des séquestrations
Tu gardes le silence et ne demande rien.

Dans cette vie précaire où tu manques de tout
On te retient captive t’empêchant de nous dire
Les monstruosités d’une démocratie
Où régnaient corruptions, stupéfiants, enlèvements.


Ce soir, je prie pour vous, pour que la liberté
Et votre dignité vous soit enfin rendue ;
Ce soir, je pense à toi, qui du fond de la jungle
Attend que la nuit tombe en grelottant de froid.





Pensez à elle et passez une bonne soirée...

6 commentaires:

Nathalie K. a dit…

Mon fils etait en Colombie pendant quelques mois malgre les avertissements-menaces de kidnapping d'israeliens et je pensais a Ingrid au fond de sa jungle. Une pensee oppressante. C'est vraiment insoutenable.

Rosie a dit…

Un p'tit peu fou fou ton p'tit texte du début, mais j'aime bien.

Ingrid, quel bel hommage, tu lui rends, bravo Muse.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Lyse a dit…

Un superbe hommage; un magnifique poème

Aucune cause ne justifie cette violence faîtes aux femmes et à tout être humain

Des années privés des leurs dans les conditions que l'on sait
Quelle indignité pour ceux qui posent de tels actes

L'ére barbare n'est pas terminé

Bonne journée petite muse

brigetoun a dit…

une beauté fragile d'icone harassée - petite lueur d'espoir ce matin ?

Anonyme a dit…

Que ta prière soit entendue!!!
Mille merci pour ce texte et félicitations pour cette sensibilité
Ptit'mary

tanette a dit…

Bravo Muse pour ce texte en hommage à Elle, espérons un dénouement rapide à cette séquestration....