mercredi 21 janvier 2009

Fondation de Marseille

Pour Bérangère, un peu d'histoire de ma ville. Aujourd'hui, une plaque commémorative est apposée sur le quai des Belges pour se rappeler qu'il y a 2600 ans, des Phocéens débarquèrent en ces lieux, faisant de Marseille, la plus vieille ville de notre pays.


Extrait d'une Histoire de Marseille de Marius Dubois, Paul Gaffarel et J.B Samat, dans une édition de 1928, de la ville de Marseille pour les élèves des écoles.

1. Les côtes ligures avant le VII ème siècle

Aussi loin que remontent les souvenirs historiques, la région qui s'appelle aujourd'hui Provence était occupée par les Celto-Ligures, race fière et vaillante qui maintenait son indépendance contre les tribus sauvages dont elle était entourée et tirait parti, à force de travail, du sol rocailleux qu'elle occupait.

Vers le VII ème siècle avant l'ère chrétienne, les Phéniciens, peuple de commerçants habiles et de navigateurs hardis, fondèrent sur la côte quelques établissements qui leur servaient de points de relâche pour leurs galères et d'entrepôts pour leurs marchandises.


2. Fondation de Marseille par les Phocéens

Au commencement du siècle suivant, des habitants de Phocée, ville maritime ionienne de l'Asie mineure poussés par leur esprit d'aventure, en même temps que par les besoins de leurs entreprises, s'étaient avancés, à leur tour, jusqu'à l'embouchure du Rhône et avaient été frappés par le climat et la fertilité de ces régions.

Revenus dans leur patrie, ils décidèrent un certain nombre de leurs compatriotes à les accompagner pour fonder une colonie sur le point qui les avait plus particulièrement séduits. Une flotte fut équipée dans ce but et placée sous les ordres de Simos et de Protis.

Les Phocéens voulant se placer sous la protection de Diane, se rendirent d'abord à Ephèse où cette divinité était en grande vénération. Ils se mirent ensuite en route. Longeant les côtes, passant devant l'embouchure du Tibre, où croit-on, ils entrèrent en relation avec les Romains et leur firent connaître leur dessein, ils arrivèrent en vue des rives de la Ligurie, pénètrèrent dans un petit golfe, "sorte de recoin de la mer" où ils s'installèrent. C'est le fameux lacydon, le Vieux Port de nos jours.

Bon mercredi lecteur...

8 commentaires:

brigetoun a dit…

et voilà c'est tous des estrangers! (les autres aussi avec les romains les ostros ou les wisos etc... et les celtes !)
Sourire et vive Marseille (sincérissime)

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Simos et Protis..
Je reprends mon calepin " notes de Muse "...
Merci beuacoup et pour tout.
Bon courage et bonne journée.
Je t'embrasse.

heure-bleue a dit…

Et c'est pour ça que nos journalistes, toujours imaginatifs, parlent de Marseille en disant la Cité Phocéenne...

Camo la rêveuse a dit…

Me voilà plus "intelligente". Merci de si bien parler de ta ville (écrire serait plus juste)... Faut-il que tu l'aimes... Bonne journée Muse. Amicalement !

Laudith a dit…

Merci pour ces infos sur ta belle ville, j'ai eu la chance de visiter Ephèse, j'aurai un jour celle de visiter Marseille.

Bonne soirée Muse.

laura a dit…

J'adore Marseille; j'y vais dès que je peux, pendant les fêtes la dernière fois...

Rosie a dit…

J'ai bien aimé lire l'histoire de Marseille, merci à toi, de nous la partager.

Savais-tu que nous avons eu au Québec, une Marseillaise que tout le monde adorait, hé oui! Clairette, elle venait de Marseille, c'était une chanteuse très très populaire au Québec, elle a fondé une Boîte à chansons, pour promouvoir les jeunes chanteurs, elle avait aussi une soeur chanteuse, Danielle Oderra.

Si tu ne sais pas de qui je parle, fais une recherche Google, Clairette, tu devrais trouver.

J'adorais son accent Marseillais, un accent chantant, tu dois parler de la même façon.

Me voilà de retour sur les blogues, après une absence bien involontaire, j'ai eu besoin d'un peu de recul, face à des événements qui m'ont tant fait souffrir.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

lancelot a dit…

Merci pour cette leçon d'histoire ! Amicales salutations.