mardi 19 juin 2007

L'important...

Descendre au fond de moi
Pour y purger mon âme
Lorsque tous mes émois
Déchaînent mon calame.

Hisser les souvenirs
Qui émaillent mes jours
Pour chasser mes soupirs
Et mes tristes discours.

Regarde ce moineau
Picorant sur la plage
De son regard finaud
Nul ne l'a mis en cage...

Que dire du roseau
Lorsque dans la bourrasque
Sagement ploye son dos
Et se rit de ses frasque.

Apprends à être libre
A goûter de l'instant
A trouver l'équilibre
D'un naturel constant.

Seul a de l'importance
Chaque petit bonheur
Comblant ton existence.
Oublie donc tes malheurs!



photo prise ici

Que votre journée soit la plus douce possible...mes pensées s'envolent vers toi Frangine, je t'apporte mon soutien. Ces rimailles ont été écrites dimanche au Greenwitch de Marseille devant le meilleur des capucinos de la ville..."t'en souviens-tu Milady?"

9 commentaires:

marie.l a dit…

comment Milady pourrait-elle oublier quoi que ce soit ! merci pour tes pensées, merci pour tes "rimailles", et un BBBB rapidement avant de m'en aller. Bonne journée et que le meilleur t'arrive.

brigetoun a dit…

est ce de se servir,même métaphoriquement, d'un calame que l'on trouve un peu de sérénité, la sagesse que les anciens tentaient d'avoir

Francois et fier de l'Être a dit…

Les calames n'écrivent plus que dans la chair, c'est pour cela que reste libre celui qui le tien.
Tu fais un usage "chirurgical" du tien, les mots y sont incisifs, vifs et directs.
Bonne journée ; profite de la crème mousseuse et généreuse d'un bon cappucino tremblante dans la brise déjà chaleureuse de ton "Port Paradisiaque" en pensant aux pauvres travailleurs qui s'esquintent les reins à retourner la terre dans la pluie et la grisaille du Nord.

Francois et fier de l'Être a dit…

PS : Tient (lapsus)

Gérard a dit…

On est quitte muse , un petit bonheur c'est de t'avoir lu, heureux de retrouver tes rimailles qui m'aillent

bérangère a dit…

petit bonheur + petit bonheur + petit bonheur = bonne journée !

mamounette a dit…

je ne connais pas cet endroit. Mais une tasse de thé, café ou cappuccino dégustée en bonne compagnie ne peut concurrencer aucune autre ! Merci de tes couplets et bonne soirée.

Le_peintre a dit…

Est-ce que le moineau a bu dans ton cappuccino ?

Muse a dit…

qu'elles t'accompagnent Marie...
Brig,note que je parle peut être de ce qui me manque, mais le calame du scribe m'y aidera..
je profite François, car il va falloir que je m'y remette..
Gérard, j'essayerai d'en mettre plus souvent, mais je me dois de finir Odile...
yes Bérangère, philosophie excellente
Mamounette, escale Borély...et tu reconnaîtras mon moineau espiègle
il aurait pu le peintre, tellement ils sont hardis!