mercredi 2 avril 2008

Dans un chuchotement

Mes nuits sont courtes et ce soir peut être, la fatigue me gagnant vais-je dormir.

Je reviens vous voir ce soir avec une fiction, partie de quelques mots d'un premier vers: "dans un chuchotement". Comme bien souvent chez moi! Et comme bien souvent je dérape, ne terminant pas ma rimaille comme je l'avais souhaitée au départ. Je vous la livre donc ainsi.

J'aurai voulu en faire un chuchotement intérieur pour rendre hommage à mon poète préféré et à ses voix intérieures: Victor Hugo. je n'aurai été capable que de chuchotailler!

Dans un chuchotement

Dans un chuchotement, mon âme,

Sereine, écoute cette voix

Qui te racontera la flamme

De cet amant en désarroi :

Je ferai de ce tas de pierres

Le plus généreux des jardins

Pour lui je bêcherai la terre

Et cultiverai à dessein

Les simples qui apaisent le cœur,

Je préparerai des breuvages

Pour l’amener à la douceur.

Qu’il voit de l’amour le visage !

Qu’il sente en lui grandir la paix !

Que ses jours baignés de soleil

Soulagent enfin toutes ses plaies !

Que tous ses sens soient en éveil !


écrit le 2 avril 2008 à Marseille.


Chuchotement de dos de Françoise Naudet dont je vous invite à visiter la page si vous aimez la sculpture.

http://www.dicart-net.fr/PHOTOS/NAUDET/Img0000.htm

Lecteur, que ta nuit soit douce et apaisante.

10 commentaires:

Rosie a dit…

Quel beau texte, je t'entends me le chuchoter à l'oreille.

Il faut aussi le chuchoter à l'oreille de ton amour, il adorera.

Je te chuchote donc à l'oreille que je t'aime beaucoup, j'aime tes écrits, ta poésie et ce que tu es douce Muse.

Je m'en vais sur le bout des pieds pour ne pas troubler ton sommeil.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

brigetoun a dit…

beau classicisme (un compliment)de tes vers et de la sculpture

Lyse a dit…

Quelles jolies rimes chuchotées

tendresse et générosité amoureuse

Rimes douces et délicates

Bisous belle journée à toi Muse
Et merci à la petite poétesse de Marseilles de se faire chti pour consoler

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Non, ce ne sont pas des chuchotailles, mais de vrais chuchotements...
Tu le sais bien, Muse.
A plus tard.
Bisous pour toi

Julie a dit…

Les nuits sont difficiles en ce moment, mais ça nous vaut de jolis textes.

Bérangère a dit…

merci pour le joli texte et le lien, l'expo est près de chez moi, vais y aller...

elisanne a dit…

je viens te chuchoter à bientôt...
je t'embrasse

Francois et fier de l'Être a dit…

Mur, mûre, deux mots si durs pris séparement. Comme hier ta plume, ils s'adoucissent des encres qui coullent entre elles/eux.
Demande donc à Marjolaine, Valériane, Mélisse et Passiflore un peu de leur douceureuse exalaison.

Mathilde a dit…

Bonsoir Muse,

Je viens me reposer chez toi, entre bercée par le tangage ou la musique de tes mots, la musique est plus douce et je suis fatiguée.

Qui écrira le tourment du chasseur d'images, qui dira cette attente fébrile, entre ombre et lumière?

Est-ce vivre ce cheminement?

Je t'espère et te souhaite "d'être bien"

Bonne soirée à toi et à bientôt

Gérard a dit…

Tu chuchotes d'une belle façon la nuit Muse