mercredi 9 avril 2008

Mistral

Mistral

Les arbres se secouent, la poussière s’envole,

Les drisses dans les mâts poussent une barcarolle

Que les marins entendent, assis au bout du quai,

Quand la mer se déchaîne, que l’air devient frisquet,

Que les paquets de mer se fracassent joyeux

Sur les digues de pierre en soldats victorieux

Que les nuages noirs qui soudain se disloquent

Laissent à notre ciel l’azur sans équivoque

Les femmes de marins qui à genoux implorent

La Dame de la Garde pour que tous rentrent au port

Nous autres Marseillais vivons avec ce vent

Que l’on nomme mistrau lorsque l’on a l’accent

Et il "bouffe*" aujourd'hui... Que ta journée soit belle lecteur, je vais passer la mienne bien au chaud.

*bouffer: souffler fort

13 commentaires:

Rom a dit…

Muse, c'est bien cette "violence" naturelle des éléments que j'aurais aimé dépeindre, tu le fais si bien...
Du coup, j'ai changé totalement d'approche et le résultat est visible, enfin.
Bises.

Lyse a dit…

Un petit coucou pour lire tes jolies rimes et rêver...

J'espère que ta maman va bien ..tu as raison de l'entourer de ta tendresse ..elles l'ont tellement fait nos mamans qud nous étions enfant
Bisous

brigetoun a dit…

ben il a pris un chemin de traverse parce que nous n'y avons pas droit
et même s'il est redoutable et devient notre Seigneur et maître quand il est là, j'aimerais assez qu'il vienne nous sortir de notre grisaille bretonne

Mathilde a dit…

Bonjour Muse,

"Nous autres Marseillais"... Sais-tu que j'ai habité longtemps la Ciotat? Chemin de l'homme rouge.. Tu imagines cette adresse? Je travaillais à la Pointe Rouge et bravais gaillardement la nudité de David chaque matin, et je tournais à gauche.... Je me souviens du petit bistro et Loule qui m’appelait toujours « la petiteu ». Marseille, l’ambiance de Marseille est unique..

Bonne journée à toi et à bientôt

Francois et fier de l'Être a dit…

"Dire qu’il y a de par le monde des gens qui n’ont jamais vu la ronde d’une nuée d’un millier de libellules tombant d’un réverbère comme autant de pellicules"
Je parle justement de ces sensations aujourd'hui, de celles que me procure la neige ...
On aurait dit nos texte en osmose.
Bise.

Gérard a dit…

Il y a des coïncidences des fois ! je suis en train d'écouter Idir chantant Marseille..tu connais ?

Anonyme a dit…

je passe en coup de mistral ;)
BBB
ether

Rosie a dit…

J'aimerais bien de ce vent chaud du mistral chez-moi au Québec, ton texte est superbe, tu nous le décris si bien.

Merci, ma douce amie, pour cette si belle poésie.

Bon jeudi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Anonyme a dit…

Tellement vraie ta description du Mistral.........! Mais s'il pouvait balayer sur son passage peines et tes préoccupations!!
Aujourd'hui encore, il sera présent.Qui sait????
Je t'embrasse
Ptit'mary

Lyse a dit…

Coucou Muse
Hum ton lien ne fonctionne pas et je n'ai pas pu admirer la nouvelle page d'acueil de ton blog (j'ai aperçu chti dans ce lien ..j'imagine la transformation rire )
Bisous

herbert a dit…

Bonjour, Muse.
Tu "parles" toujours si bien des marins, de la puissance du mistral et de ce monde qui plane comme il l'entend au-dessus de nos têtes.
Merci , Muse, et bisous.

Muse a dit…

>Je connais bien mon vent Pierre, mais j'ai un peu triché...nous avions le marin, celui qui nous amène au contraire la pluie.
>Lyse, ma maman souffre d'une tandinite et le coeur semble responsable de ses genoux gonflés. Il faut qu'elle aille voir son cardio...
>Brig, notre mistraù je l'aime beaucoup surtout au printemps...
>Mathilde je connais bien la Ciotat, lieu de certaines de mes baignades; j'y ai aussi deux amis.Quand à David, j'habite à deux pas de là et en passant je suis toujours en admiration devant son c.l...;)
>Tu as raison François, osmose...
>Merci pour cette remarque, Gérard. Je t'ai répondu en mail. Je ne connaissais pas Idir.
>Bisous Ether... non BBBB!
>Le mistal est un vent du Nord Est donc froid Rosie, enfin peut être pas pour toi...je ne veux pas comparer avec vos vents.
>Il faudra qu'il souffle encore plus fort Ptit'Mary.
> Lyse c'est François qui m'envoie sur ce lien...
http://chti.logeek.com/generator.php?url=http%3A%2F%2Famuse1.blogspot.com%2F
bien vu c'était mon blog à la sauce Chti!
Deux choses me marquent ici, Herbert : la mer et le vent.

magali a dit…

ce mistral je peux plus le supporter, pourtant j'ai grandi avec mais il me rend de plus en plus folle... et aujorud'hui il pleut et EN PLUS il fait du vent... le comble !!