vendredi 11 janvier 2008

assag pas sage!



Comment avons nous fait pour nous passer d’assag
Alors que tu pouvais prétendre à du repos ?
Les mots doux chuchotés me trouvèrent point sage,
Chacun de tes baisers s’incrustait dans ma peau.
Je sentis la chaleur de tes mains sur mon corps ;
L’impatience attisé par la séparation,
Faisait courir tes doigts, décoiffant mes cheveux,
Puis se prenant au jeu de l’improvisation
Parcouraient mon échine, un rien aventureux.
Quand bientôt sur la couche, usant de séduction,
Tu m’attirais à toi, partageant mes élans
Nos deux corps enlacés bouillonnant de passion
S’abandonnèrent enfin avec empressement.


Hernan Luis Toro, peintre chilien




l'assag ou essai ou épreuve:) Il est permis au chevalier de coucher dans le lit de la dame à la condition de ne jamais aller au-delà de ses désirs à elle. Ce rite attribué à l'amour courtois, était une épreuve qui consistait à s'assurer de l'amour réel de l'amant.


Que ta nuit soit peuplée de mes rêves beau chevalier et que la tienne lecteur soit sereine et douce.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Assag essai ?
Ce n’est pas assagir ? hi hi
Bonne journée Muse.
BB
ether

Rosie a dit…

Alors il est là Le Preux Chevalier?

Très beau texte Muse, j'aime beaucoup.

Bon samedi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

marie.l a dit…

assag je ne connaissais pas ! quel bonheur de te lire ma Muse ! BBBB

Anonyme a dit…

Oui, Muse comme le dit Marie quel bonheur pour nous tes amis de te lire heureuse!!
Cher chevalier quelqu'un de précieux est entré dans ta vie....
Il faut en prendre soin.
Bises à vous 2, soyez heureux!
Ptit'mary

esperance a dit…

quel plaisir de te lire
ah ce beau chevalier
bisous et bon week ene

Lyse a dit…

Ouf ! le beau chevalier continue à inspirer ma petite muse

Une jolie suite aux Rimailles amoureuses (et sensuelles ) qui expriment un grand bonheur.

Bises et bonne journée sous l'oeil attendri de cupidon

Gérard a dit…

Je souhaite au chevalier le plus grand désir de la dame.

brigetoun a dit…

j'ai appris un mot - et une épreuve plus difficile que de coucher de chaque coté d'une épée, comme Tristan et la reine

Maimiti a dit…

de fil en blogs je découvre tes pages, j'y reviendrai !

double je a dit…

ben moi, ça me donne envie d'essayer de faire une petite sieste, le temps de m'assagir, heu pardon de rêver...

très belle cette aquarelle

Nathalie K. a dit…

Cet assag me rappelle les lois de la Torah qui enseignent aux jeunes couples que c'est l'homme qui doit se soumettre au desir de la femme, et non le contraire comme les diverses interpretations judeo-chretiennes nous le font penser.