mardi 15 janvier 2008

Toi, le maître du temps



Toi, le Maître du Temps, grâce te sois rendu
De lier mon destin à ce preux chevalier
Egrène tes secondes de façon contenu
Nous serons pour la vie d’éternels créanciers.
Nichée entre ses bras je sentais ses frissons
Lui si fier à la guerre et que j’ai vu ému
Que je vois aujourd’hui sur mon lit étendu
Après m’avoir aimé jusqu’à la déraison.





Bonheur de l'instant que je veux vous faire partager,traces de cet instant magique que nous avons connu. Mon chevalier a repris sa quête et je suis encore dans l'attente. Prochainement d'autres sujets...
Bonne journée lecteur et merci de tes passages ici.

6 commentaires:

Rosie a dit…

Encore un si beau texte pour ton Preux Chevalier, magnifique.

Il est chanceux d'avoir une gente dame qui lui écrit de la si belle poésie.

J'y crois tu sais à ton PC, n'aie crainte.

Bon mercredi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

Anonyme a dit…

Ma Muse hélas on attend toujours quelque chose..... Moi de retrouver ma tranquillité, (tu sais pourquoi hé hé :d))
Je t'embrasse
ptit'mary

Lyse a dit…

de nouveau de belles rimes. C'est mon premier instant poétique chaque matin.
Merci pour ces moments de fraîcheur et de beaux sentiment Muse.
Belle journée à toi et à ton chevalier

marie.l a dit…

BBBB !!!!!!

barb michelen a dit…

Hello I just entered before I have to leave to the airport, it's been very nice to meet you, if you want here is the site I told you about where I type some stuff and make good money (I work from home): here it is

brigetoun a dit…

étant du sud, muse, supporte l'attante en pensant à l'"amour lointain", c'est tout de même une invention des troubadours