mercredi 30 janvier 2008

En route vers Cythère


Un vers emprunté au poète Walt Whitman, que vous retrouverez dans sa version anglaise et sa traduction française, que j'adresse à mon capitaine...Ce premier vers adressé également à ses élèves, par John Keating, lorsqu'il revient dans l'université où il a été élève lui-même, dans un de mes films cultes:Le cercle des poètes disparus, film de Peter Weir, sorti en 1989. Ce film est nominé pour 3 oscars cette année-là dont celui de meilleur acteur pour Robin Williams.

O_Captain!_My_Captain!

Ô Capitaine, mon Capitaine,
Le vent nous pousse vers des terres,
Nous berçant d’un doux cantilène
Quand dans nos voiles il persévère.

Devant nous la belle Cythère.
Ici triomphe en suzeraine
Aphrodite en son sanctuaire
Ô Capitaine, mon Capitaine.

Apprenons de la châtelaine
Désirs d’amour, plaisir de chair
Ô Capitaine, mon Capitaine,
Laissons nos deux corps se complaire.

Je veux bien être l’héritière,
Ô Capitaine, mon Capitaine,
De tes serments, de tes prières,
Lorsque la passion se déchaîne.


Bonne journée lecteur, à bientôt sur ton blog!

7 commentaires:

Lyse a dit…

Muse par Boticelli
Ca y est : je sais qui est ton amoureux !lol
Bisous petite Muse

marie.l a dit…

plaisir de te lire avant d'aller "là-bas" dans un quart d'heure. BBBB

heure-bleue a dit…

J'avais beaucoup aimé le cercle des poètes disparus lors de sa sortie lorsque je l'ai revu à la télé, le charme n'a plus opéré...

brigetoun a dit…

jolis vers

tanette a dit…

Beau film "le cercle des poètes disparus". Bonne soirée.

Gérard a dit…

Ô Capitaine une tempête s'annonce !

Anonyme a dit…

Ouh la j'en avais du retard à rattraper !!
Beau texte comme souvent!! Tu nous donnes de mauvaises habitudes hé hé!!
Et pis la Muse par Boticelli c'est quelque chose!!!!!!!!!!
Grosses bises
Ptit'mary