lundi 7 janvier 2008

de bonnes nouvelles


Le vent a susurré au creux de mon oreille
Les messages d’amour que tu lui as confiés
Et ce qu’a prononcé cette bouche vermeille
Par tant de courtoisie se retrouve amplifié.

Me charment et me séduisent tous les tendres serments
Qui viennent jusqu’à moi portés dans le ciel bleu
Et que je garderais ce soir en m’endormant
En gardant ton image gravée au fond des yeux.




Merci à toi lecteur de suivre avec moi les périgrinations de mon chevalier qui devrait être bientôt arriver au château. Douce soirée ou journée à venir.

9 commentaires:

brigetoun a dit…

quel beau bouquet l'attend

Anonyme a dit…

Oufff l'attente se réduit!!
Joli texte ma muse. Bises
On va fêter ça au café non?
PM

Lyse a dit…

Il en a de la chance ce doux chevalier d'avoir une petite muse qui rime avec tant d'amour
Bisous petite poétesse

marie.l a dit…

que du beau, du bon, de la douceur, et tant de tendresse, je suis si heureuse pour toi ma Muse. BBBB

Rosie a dit…

J'ai hâte pour toi que ton chevalier arrive pour t'emporter sur sa monture vers des rêves lointains.

Si beau ton texte, ma douce Muse.

Ce qu'il doit avoir hâte de te voir ton doux chevalier.

Bon mardi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

heure-bleue a dit…

Ton illustration est superbe, il est arrivé ton chevalier ?...

Anonyme a dit…

Sur son fier destrier, le prince charmant arrive,
Déposant son armure, son corps meurtri exhibe,
Près de sa dulcinée, s’étend et s’abandonne,
Aux plaisirs de l’amour, toute son âme il donne.
Le preux chevalier.

tanette a dit…

Le chevalier était parti bien loin....mais son arrivée semble imminente. Bonne fin de journée Muse.

lesfifilles de de 75 75 a dit…

Ca s'approche...
alors heureuse? ;)


...bises...