vendredi 25 janvier 2008

ce qu'il reste de toi



Ton odeur, dans les draps, est restée imprégnée
Ta tête sous son poids a marqué l’oreiller
Le lit tout chamboulé est là pour témoigner
Des fiévreux ébats que l’on a grappillés.

Cette nuit j’ai dormi où tu étais couché
Reniflé ton parfum, enlacé le coussin
Tout au fond de tes rêves suis venue me nicher
Et n’en suis pas sortie jusqu’au petit matin




Un peu de mon bonheur que je veux te partager lecteur, bon début de week-end.

10 commentaires:

Gérard a dit…

En huit vers tu nous inonde de ta nuit, puisqu'il en est ainsi je file me coucher !

brigetoun a dit…

bonheur tien - on croirait du Anna de Noailles

CarrieB a dit…

C'est très joli et touche tous ceux et celles qui ont déjà vécu, ou ont la chance de vivre chaque jour ce doux moment. Merci!

marie.l a dit…

bonheur du partage mais surtout bonheur de ton bonheur ! BBBB

Anonyme a dit…

Et oui c'est ça l'amitié !! Le PARTAGE et le bonheur de te sentir heureuse, c'est ce qui nous importe
Bises
Ptit'mary

Anonyme a dit…

Très suggestif, ce lavis! Et ton poème qui parle d'amour me plait beaucoup. Il n'y a que ça pour faire accepter les aléas de la vie: Abusons-en! Bonne journée à toi! Arlette

Lyse a dit…

C'est vrai que c'est un peu le style d'Anna de Noailles mais plus sensuel
Bravo petite Muse
Passe une belle soirée
Bises

Vincent a dit…

whaou Muse!!!
quelle sensualité!!!
j'adore autant ce poème que l'illustration.
bravo.
bonne semaine
a bientôt
je t'embrasse

lesfilles a dit…

Dabadabada....encore et toujours et ça fait plaisir!

Bon dimanche!

Anonyme a dit…

Bel enlacement, mots de rêve, quelle ivresse..... et je dis bravo ! Si le bonheur est à ta porte, laisse-la grande ouverte pour qu'il ne cesse d'entrer.
Mamounette