mercredi 2 janvier 2008

Le prince troubadour


Lorsque mon prince troubadour
Troque sa lance pour la rime
Verdoient secrètement des jours
Gardés précieusement intimes.

Ses vers finement ciselés
Qu’il me déclame au crépuscule
Avivent le feu recélé
En douces notes qu’il module.

L’on trouve toujours un jardin
Pour écouter le fond d’une âme
Accompagnée de chérubins
Pourvu que nos cœurs le réclament.




Une nouvelle année commence; lecteur je te la souhaite douce et heureuse. Que cet amour que je cherche à chanter soit ton compagnon de chaque jour. Pour ma part, je la commence par la tête dans le sac hier pour manque flagrant de sommeil et par un léger tour de rein , sans doute pour les mêmes motifs. J'ai amené mon fils à St Charles tôt ce matin...un lever à 5h45. A mon Preux Chevalier qui m'inspire ce quelques vers, ma tendresse du jour. Mes pensées affectueuses à ceux que j'aime.

7 commentaires:

marie.l a dit…

et encore des vers qui te ressemblent, continue tant et tant et soit heureuse très très longtemps./ BBBB

Lyse a dit…

Des vers toujours aussi délicats et l'image très jolie
Bisous et bonne soirée Muse
Que ton prince Troubadour garde tes rêves et ton amour

Philippe a dit…

Bonne année 2008 !

Le_peintre a dit…

Bonne année et bonheur en compagnie de chérubins!!!

Anonyme a dit…

Le doux prince chevalier apprécie ces rimes qui lui sont dédiées et salue tous les fidèles lecteurs de sa tendre muse..

brigetoun a dit…

si jolis vers - avoir un prince troubadour à aimer, quelle chance !

tanette a dit…

Et le prince s'est laissé émouvoir par ces beaux vers...Bonne fin de journée Muse.