mardi 8 janvier 2008

Les Escaliers de la Gare Saint Charles (1)


Qui ne les a pas montés ou descendus ? ou qui ne rêve pas un jour de les descendre ?J’aimerais disposer de mon temps pour pouvoir écrire une chronique sur les voyageurs en partance ou sur ceux qui arrivent, un peu comme le fit Albert Londres sur les quais du port. Les gens sont d’un abord tellement facile ; leur affabilité , je l’envie.



Construite en 1848, la gare St Charles domine la ville. Mais pour l’atteindre, ce n’est pas très commode. Les bâtiments du Petit Séminaire barre l’accès en haut du boulevard d’Athènes. Il faudra que la ville achète le terrain, puis fasse raser les bâtiments et lance un concours pour que ces escaliers voient le jour.



De nombreuses sculptures méritent que l’on s’y arrête. Remontons le boulevard d’Athènes, où aujourd’hui l’entrée d’un tunnel permet de relier l’autoroute que va sur Lyon ou Aix en Provence.



Ce seront 104 marches (je les ai comptées)qu’il vous faudra grimper…et comme me le faisait remarquer un voyageur, quand la valise est lourde ce n’est pas facile.

Au bas deux groupes de statues représente chacun une jeune femme allongée, entourée de deux enfants. L’une représente les colonies d’Afrique. Vous rappelez peut être de L’A.O.F (la Mauritanie, le Sénégal, le Soudan français (devenu Mali), la Guinée, la Côte d'Ivoire, le Niger, la Haute-Volta (devenue Burkina Faso) et le Dahomey (devenu Bénin). Mais aussi l’AEF. (le Gabon, le Moyen Congo (devenu la république du Congo), l'Oubangui-Chari (devenu la République centrafricaine) et le Tchad ) Il faut aussi que l’on se rappelle ces territoires pour pouvoir assumer la colonisation et les conséquences de cette colonisation.






La seconde représente les colonies d’Asie. Je vous ai déjà parlé des cinq comptoirs de l’Inde…Il y avait aussi le Cambodge, le Laos, le Vietnam(Tonkin, Annam et Cochinchine), Guangzhou Wan, Shanghai, Tianjin et Hankou, en Chine Nous les devons à Louis Botinelly ; elles datent toutes deux de 1923- 1924..





C’était un sculpteur provençal, né à Digne les Bains et mort à Marseille en 1962. On lui doit de nombreuses statues dont le dresseur d’ours situé place de la Tourette ou la Jeanne d’Arc de l’église des Réformés.


je vous livre ici un excellent article de Catherine Marand Fouquet.

Le genre des colonies


Bonne soirée lecteur et qui sait peut être qu'un jour tu me surprendras en train d'interroger les voyageurs...

10 commentaires:

Gérard a dit…

Il arrive par la gare saint Charles le chevallier? tu en avais déjà parlé, pas du chevallier....de la gare.

Muse a dit…

en cheval-vapeur Gérard...4 roues...et bientôt! vous êtes encore plus impatients que moi ;o)

brigetoun a dit…

se poster au bas et regarder descendre vers soi l'être attendu

Anonyme a dit…

Non, l'être tant attendu n'arrivera pas par la voie ferroviaire, mais en cheval vapeur, garé au pied de la tour de sa mie. Il s'énivre toujours de toutes ces informations sur sa belle ville et la remercie, autant que ces chers lecteurs.
Chevalier Bibou.

marie.l a dit…

un jour peut-être, je la verrai restaurée cette gare que j'ai fréquentée plus d'une fois ;)

Lyse a dit…

Belle promenade que tu nous offres
Les statues sont très belles
j'aime bien celle de la jeune femme allongée avec deux enfants

grimper des escaliers pour atteindre une gare oui pas commode
mais comme ce serait joli pour le regard
et bon pour les muscles lol
BISOUS MUSE

heure-bleue a dit…

104 marches, j'étais beaucoup plus jeune lorsque je suis allée à Marseille en train !!!

Anonyme a dit…

c'est la seule chose que je connaisse à marseille...les escaliers de la gare ! merci pour ce charmant souvenir j'avais 20 ans.... bérangère

Tietie007 a dit…

J'ai pris des dizaines de fois le train à partir de la Gare Saint Charles !

lesfilles incognito a dit…

Prochaine fois je viens avec une perruque pour me faire aborder par La journaliste Muse à st Charles!